Comment savoir qu’un missile va s’écraser dans votre ville ?
Quand un missile s’approche d’une ville, une sirène d’alerte retentit fortement. C’est le signal de départ. A partir de ce moment-là, vous n’avez que quelques secondes pour vous mettre à l’abri.

Comment préparer votre maison et votre famille ?
En raison du temps bref de l’avertissement (entre 15 et 45 secondes avant que le missile n’atteigne la ville), il est important de savoir à l’avance où vous allez vous mettre à l’abri lors d’une attaque à la roquette. La première priorité est de savoir ou se trouve le “Mamad” (chambre sécurisée dans un appartement ou un immeuble) ou bien l’abri anti-bombe du quartier. Si aucun abri Mamad ou anti-bombe n’est à côté de chez vous, choisissez une chambre protégée qui est conforme aux directives d’accueil du Front de Commandement. Assurez-vous que tous les membres du ménage sont familiers avec cet espace protégé. Il est également important de préparer un sac d’urgence ainsi que de quoi boire et manger dans cet abris.

Comment se comporter lors de l’arrivée d’un missile?
– Si vous êtes à l’intérieur:
Entrez le Mamad immédiatement et fermez l’obturateur de fenêtre en acier.
En l’absence d’un Mamad:
1. Entrez dans la pièce la plus éloignée de la direction de la menace, avec le plus petit nombre possible de murs vers l’extérieur et avec le moins de fenêtres possibles.
2. Fermez la porte et les fenêtres;
3. S’asseoir sur le sol (en dessous du niveau de fenêtre) et s’appuyer contre un mur intérieur. Ne pas s’asseoir en face des fenêtres;
4. Ceux qui vivent dans les étages supérieurs d’un immeuble sans Mamad doivent sortir dans l’escalier et descendre au moins d’un étage.

– Si vous êtes à l’extérieur:
1. Dans une agglomération – entrer dans le bâtiment le plus proche et suivez les instructions des habitants.
2. Dans une zone rurale – s’allonger sur le sol face contre terre et couvrez votre tête avec vos mains.

– Si vous voyagez:
Arrêtez-vous au bord de la route, quittez le véhicule et entrer dans l’abri le plus proche.
Si vous êtes incapable de rejoindre une structure ou un refuge dans la période de temps donnée, s’allonger sur le sol face contre terre et couvrez votre tête avec vos mains. Si aucune des instructions ci-dessus ne peut être respectée, arrêtez votre véhicule pour les 10 prochaines minutes.

Après l’événement:
Après 10 minutes, vous pouvez quitter la zone protégée, sauf en cas d’indication contraire (autre sirène). Restez à l’écart des objets non identifiés. Si vous voyez un missile sur le sol, empêchez les rassemblements de passants et informez les forces de sécurité

carte temps disponible en cas d’attaque de missile (cliquer sur le lien)

 

RECOMMANDATIONS EN CAS D ATTENTATS

Un objet suspect ?
Un objet suspect est un élément non-familier avec l’emplacement dans lequel vous vous trouvez, ce qui soulève la suspicion qu’il puisse t-être utilisé à des fins d’attentat.

Que dois-je faire quand je vois un objet suspect?
Si vous remarquez une boite, un sac à dos ou de shopping ou un autre objet possiblement oublié par quelqu’un, dans un endroit public ou privé, sans propriétaire ou surveillance, n’y touchez surtout pas ! Ne tentez pas de le déplacer, de l’ouvrir. Une bombe est peut-être à l’intérieur. L’objet pourrait exploser à tout moment.
Ne pas ignorer la situation et ne pas hésiter – agissez immédiatement!

* Ne vous approchez pas de l’objet suspect et ne pas rameuter la foule;
* Eloignez-vous de l’objet suspect, avertissez les passants et leur demander de s’en éloigner;
* Composez 100 pour la ligne d’urgence de la police;
* Demandez à une personne supplémentaire d’appeler également la police;
* Signaler l’emplacement précis et la description de l’objet à la police.

Un véhicule suspect ?
C’est une voiture ou un camion chargé avec une grande quantité d’explosifs qui a l’intention de faire exploser un lieu précis. L’attentat est perpétré soit par un kamikaze conduisant le véhicule, ou par des moyens à distance. Les voitures piégées sont utilisés non seulement pour des actes de terreur aléatoires, mais aussi pour des tentatives d’assassinat contre des personnes précises. Un véhicule suspect, ou une«voiture piégée», a un certain nombre d’avantages par rapport aux autres moyens de terreur, en raison de sa capacité à transporter une charge explosive importante, réalisant ainsi un nombre potentiellement élevé de victimes.

Quand un véhicule est-il considéré comme suspect?
* Si le véhicule est garé dans un endroit inhabituel
* Si le véhicule est stationné pour une longue période dans un espace de stationnement interdit
* Si le conducteur du véhicule semble suspect
* Si le conducteur du véhicule est désorienté et semble anormalement agité
* Si le véhicule semble surchargé
* Pour d’autres raisons faisant appel à votre sens d’alerte

Que dois-je faire lorsque je remarque un véhicule suspect?
Si un véhicule suspect est découvert, il devrait être traité comme contenant des munitions. Ne pas toucher le véhicule ou ne pas essayez d’ouvrir ses portes. Disperser les passants et empêchez les autres véhicules d’entrer dans la rue. Informez immédiatement la police de la présence du véhicule, en précisant sa localisation et la raison de tout soupçon.

Personne suspecte (attentats suicides)
Une personne suspecte est une personne dont le comportement entraîne des soupçons. Son comportement peut être inhabituel pour les circonstances ou étrange. Voici quelques signes suspects:
* le suspect montre des signes d’excitation et de nervosité ou transpire plus que l’on ne le devrait.
* le suspect communique par signe de manière discrète avec d’autres personnes se trouvant

plus loin.
* l’apparence vestimentaire du suspect est inhabituelle et ne correspond pas à sa personnalité, ou ne correspond pas à la saison (par exemple, un long manteau pendant une chaude journée d’été);
* il est possible de voir des munitions ou des armes sous ses vêtements.

Comment dois-je agir si j’identifie une personne suspecte?
Si vous identifiez une personne suspecte, maintenez un contact visuel avec cette personne, informez les forces de sécurité et/ou les personnes en charge (directeur de magasin ou gardien de sécurité, chauffeur de bus, etc…). Ne parlez de votre suspicion que d’une manière furtive et discrète. Autant que possible, évitez la proximité de la personne suspecte et tentez d’empêcher les gens de s’en approcher.

PREPAREZ VOTRE CHAMBRE SECURISE (MAMAD) :
Les tâches énumérées sont pertinents pour tous les types de pièces ou espaces sécurisés.

1. Il est important de s’assurer que la taille de la salle est adaptée au nombre d’occupants prévu et qu’il y a suffisamment de places pour s’asseoir et dormir. Le Mamad doit être d’au moins 5 m² (surface au sol). Si du matériel est stocké dans l’espace sécurisé, il est important de s’assurer qu’il est possible de démonter et enlever les placards ou autres meubles fixes si les événements l’exigent. Si possible, il est recommandé de mettre des lits d’appoint (lits pliants, etc) en cas de séjour prolongé.

2. Sécurisation des objets: Il est important de sécuriser les objets dans le mamad ou dans l’espace sécurisé :
– Les bibliothèques et étagères doivent être fixées au mur. Si possible, évitez d’installer des étagères dans l’espace sécurisé.
– Utilisez des crochets pour suspendre vos objets tels que les appareils d’éclairage, des plantes et des tableau. Essayez de garder les murs et le plafond vides dans la mesure du possible.
– les portes de placard doivent être verrouiller pour empêcher les objets de tomber (en particulier le verre).
– Empêcher le déplacement des objets lourds dans la salle (lave-linge, réfrigérateur) en verrouillant les roulettes. Si possible, évitez de placer des appareils lourds dans l’espace sécurisé.
– Ne pas placer d’objets lourds ou fragiles en hauteur (sur des étagères, dans des bibliothèques, etc.) En règle générale, veillez à garder les objets lourds près du sol.
–  S’assurer que les luminaires sont en bon état, et qu’ils sont stables et sécurisés au plafond ou au mur.
–  S’assurer que les autres appareils et accessoires (par exemple, les prises électriques) sont stables et solidaires de la paroi.
– Recherchez d’autres dangers dans l’espace sécurisé et neutralisez-les.

3. Veillez à installer des moyens de communication dans la salle afin que vous puissiez recevoir des instructions des autorités dans un état d’urgence. En plus d’une radio qui doit être placée dans votre sac d’urgence, c’est aussi une bonne idée d’avoir la télévision ou des branchements d’intérêt. L’installation d’un téléphone fixe dans l’espace sécurisé est impératif!

4. Des fournitures d’urgence doivent être stockées dans l’espace sécurisé.

5. La salle doit rester ouverte (et non fermée à clef. Aérer là de temps en temps).

6. Vérifiez l’accès à l’espace sécurisé. Assurez-vous que toutes les voies qui y mènent sont exemptes des dangers, d’objets mobiles (sur roues ou sur roulettes, etc) qui pourraient bloquer l’accès, et sans produits inflammables.

7. Vérifiez l’étanchéité des murs et des fenêtres.

Dans l’espace sécurisé :
a. Vérifier qu’il n’y a pas de trous qui traverse toute l’épaisseur du mur (ou presque toute l’épaisseur), y compris aucun trou pour les cables électriques et l’air conditionné.

b. Assurez-vous qu’il est facile de fermer et d’ouvrir la porte et la fenêtre, même pour les enfants et les personnes âgées.

C. Assurez-vous que la porte peut être complètement fermée. Assurez-vous que la porte est intact dans son intégralité et que les poteaux et le linteau sont également intacts. Débarrassez-vous des meubles et des objets qui empêchent la fermeture complète de la porte.

d. Assurez-vous que la fenêtre peut être complètement fermée. Assurez-vous que la fenêtre s’ouvre et se referme facilement.

e. S’il y a des volets ou des stores à la fenêtre, assurez-vous d’avance qu’ils sont en bon état et peuvent facilement être fermé.

f. Assurez-vous de refermer toute faille dans la salle dès aujourd’hui (pas demain!).

En cas de dysfonctionnement de la fenêtre ou de la porte, contactez le fabricant pour réparation.

Pour un abri général (en dehors de chez vous) assurez-vous qu’il est libre d’accès, propre, qu’il n’y a pas d’insectes à l’intérieur. Au besoin faites le désinfecter par la mairie. Assurez-vous de la présence de toilettes chimiques en bonne état à l’intérieur.

MASQUE A GAZ

Le masque à gaz est gratuit pour tous les habitants du pays. Pour l’obtenir, rendez-vous dans un bureau de la poste ou appelez le : *2237, ou encore visitez le site http://magen.israelpost.co.il/abach. Seule la livraison du masque est payante mais vous pouvez directement aller le cherché dans un endroit prédéfini par téléphone. Des masques à gaz sont disponibles pour tout le monde, même pour les nouveaux nés.

FOURNITURES DU SAC D’URGENCE :

Quelles devraient être les fournitures d’urgence ?
Veillez à inclure dans ce sac tout ce que vous pouvez prendre (ce qui est nécessaire pour quitter la maison pour quelques jours, ou, pire, ce qu’il faut sauver en cas d’incendie). Premièrement, essayez de répondre aux besoins fondamentaux, les besoins essentiels. Essayez de penser à l’approvisionnement et au stockage de ce que vous prenez… Et aux contextes dans lesquels ils vont vous servir: rester à la maison lors d’une urgence (y compris des scénarios extrêmes entraînant des dommages aux fournitures d’électricité et d’eau à votre domicile), ou, alternativement, les équipements à prendre en dehors de la maison (dans le cas d’une évacuation). Ce qui suit est une liste d’éléments recommandé par la sécurité civile et les organisations de secours :

* Un livret d’instructions et de contacts
* Un éclairage de secours ou d’une lampe de poche fonctionnant sur piles (avec des piles de rechange).
* Une trousse de premiers soins (y compris de la crème antibiotique, anti-douleurs, une solution désinfectante, des comprimés de purification d’eau, des bandages, des pansements adhésifs, un garrot, une attelle).
* Un extincteur d’incendie.
* Une radio à piles (y compris les piles de rechange).
* Un change de vêtements pour chaque membre de la famille. Il est recommandé que les vêtements de rechange soient emballés dans des sacs en plastique scellés. Mettez également une paire de chaussures.
* De l’eau. Au moins un litre par personne. L’eau dans les bouteilles doivent être changés une fois tous les trois mois.
* Des boites de médicaments utilisés par les membres de la famille, y compris une copie des ordonnances régulières, si possible.
* Un sifflet (pour l’alerte).
* Un approvisionnement de trois jours de nourriture en conserve ou séchés. Il est fortement recommandé de garder du prêt-à-manger (comme les snacks, les aliments en conserve) dans des emballages fermés hermétiquement (aluminium ou des ustensiles en verre).
* Des fournitures spéciales pour les enfants et les nourrissons, ou pour les membres de la famille ayant des besoins spéciaux (une trousse d’activités pour les enfants, une aide auditive de rechange, etc.)
* Les documents d’identité (si ces derniers sont dans l’usage quotidien, vous pouvez utiliser des photocopies), les documents importants (dossiers d’inoculation, carte de sécurité sociale), et des documents médicaux. Il est fortement recommandé de conserver ces documents dans un sac étanche qui va protéger les documents de l’humidité et d’autres dommages.
* Tout article que la famille juge indispensable dans le cas d’une évacuation forcée (par exemple, un élément particulièrement apprécié).
* Des lunettes de rechange, si possible.
* Des allumettes et Des bougies.
* Un couteau multi-usages.
* Des articles d’hygiène personnelle.

Laisser un commentaire