Un bâtiment d’Ashdod a pris feu, à cause du 5è missile tiré de Gaza par le Jihad Islamique, après la mort de son chef.

Le 5ème missile qui a explosé sur la ville portuaire d’Ashdod, samedi soir, 29 octobre, a mis le feu à un immeuble de 9 étages, après une frappe contre la cour intérieure d’une école. Trois autres ont atterri dans l’Ouest du Neguev, un autre à Gan Yavneh, provoquant des blessures mineures à une personne et plusieurs cas de commotion, et deux ont frappé des terrains vagues à Ofakim. Alors que Beer-Sheva entrait en alerte contre les missiles, trois obus de mortier ont été tiré contre le secteur des fermes d’Eshkol…

Plus de 25 missiles, dont 15 Grad, plusieurs Qassam et des obus de mortier ont été tirés de la Bande de Gaza, entre 17h et 20h. Onze personnes, au moins, ont été blessées, dont 2 à Ashkelon. Les dommages contre les propriétés et les véhicules sont étendus.

Les habitants du Sud d’Israël, dans un rayon de 40 kms de la Bande de Gaza, ont reçu l’ordre de rester à proximité de zones fortifiés.

Au cours de la journée, la force aérienne israélienne a frappé une installation du Jihad Islamique, tuant le chef de ses opérations de lancement de missiles.

Une seconde opération de l’air force a éliminé deux autres terroristes du Jihad Islamique et blessé deux autres, près de Rafah.

Article de : www.israelflash.com



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.