Focus : La table ronde politique d'AdirArticle Précédent
Voyage de fin d'année organisé par les Article Suivant

Réaction suite au vote à l’UNESCO

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Réaction suite au vote à l’UNESCO

Comme vous, cette semaine j’ai été  déçue par le vote de la France en faveur d’un État palestinien à l’UNESCO. La France aurait du s’abstenir. Elle a commis une erreur politique et morale. Les nations qui ont voté en faveur de cette adhésion en payeront le prix fort puisque les américains ont décidé de cesser le financement de l ‘UNESCO.

Je ne suis malheureusement ni ministre des Affaires étrangères, ni présidente de la République mais en tant qu’ancienne lobbyiste d’une des plus importantes organisations juive américaine et membre du bureau politique de l’UMP, je sais que les gesticulations et les lettre incendiaires ne sont pas suffisantes.

Néanmoins il est important que le chef de l’Etat comprenne qu’il a commis une erreur. J’étais en Israël quand j’ai appris cette nouvelle, et soyez certains que j’ai fait remonter votre colère et le sentiment de trahison que vous avez exprimé au plus haut niveau.

Je sais que vous n’attendez plus rien des socialistes qui ont déjà annoncé clairement que s’ils accédaient au pouvoir ils mettraient en place une politique anti israélienne. Mais ce n’est pas une raison d’accepter que la droite commette une telle erreur. Avec les amis d’Israël au sein du groupe UMP, nous  sommes mobilisés et déterminés à faire entendre notre voix car nous savons que vous comptez sur nous. Je vous invite à lire la déclaration de Claude Goasguen (cliquez ici !) et d’Eric Raoult (cliquez ici !) sur ce sujet.

L’ UMP n’est pas un groupe monolithique. Comme vous le savez monsieur Juppé et moi ne partageons pas la même vision du Proche-Orient. La mobilisation des 90 députés UMP qui ont signé la lettre au président pour lui demander de ne pas voter la reconnaissance de l’Etat palestinien a été utile.  Cette fois-ci nous avons perdu une bataille mais nous en gagnerons d’autres.  Je me suis entretenue avec  Jean- François Copé, avec Claude Goasguen  mais aussi avec la délégation importante de députés UMP  qui était présente cette semaine en Israël. Ensemble nous préparons notre stratégie et continuerons à nous battre .

Comme vous l’avez constaté, je n’ai pas hésité à  exprimer  mon désaccord sur la reconnaissance de l’Etat palestinien à l’ONU en septembre et cette fois-ci encore je suis fidèle à mes convictions et mes valeurs. C’est ma conception de la politique, c’est ma conception de la vie.

Plus que jamais nous devons renforcer le camp des amis d’Israel et lutter contre tous ceux qui veulent diaboliser Israël. Le moyen le plus efficace est l’organisation de délégations de français qui viennent en Israël se confronter avec les stéréotypes véhiculés par les médias et le choc de la réalité Israélienne.

J’ai rencontré et accompagné dans certains rendez-vous la délégation de plus de 50 hommes et femmes d’ affaires qui sont venus pour la première fois en Israël dans le cadre du Forum francophone des Affaires. Je tiens à féliciter les deux co-présidents, Steve Gentilly, président de la Bred et David Harrari , inventeur des drones et prix d’Israël pour cette initiative. Ces chefs d’entreprises sont tous repartis séduits par le pays et ont promis de devenir des ambassadeurs d’Israël en France et de rétablir la vérité sur ce pays autour d’ eux ! Voilà une bataille de gagnée sur le terrain ! Un accord a même été signé entre le forum  Francophone des affaires et le patronat israélien ce qui j’espère permettra de renforcer la présence économique française en Israël. Je suis d’ailleurs intervenue lors de ces entretiens pour rappeler qu’il fallait lutter contre toute les tentatives de boycott des entreprises israéliennes en Europe.

La ministre Nathalie Koskiusko-Morizet, ministre de l’Ecologie et des Transports, effectuait  aussi une visite de travail dans le pays. Elle a rencontré de nombreuses personnalités Israélienne et a constaté les avancées technologiques d’Israël dans tous les domaines.

Je ne vous promettrai pas l’impossible  mais je sais qu’en agissant positivement sur l’image d’Israël nous marquons des points.

Carnet de campagne

 

Comme promis nous avons lancé le comité Femmes dont l’ objectif sera d’aider et fédérer les femmes franco israéliennes, leurs proposer de l’aide au quotidien mais aussi des conférences. Ce comité m’aidera aussi à identifier les besoins  car je sais qu’une alya réussie dépend souvent des femmes.

 

Ashdod

J’ai été invitée par Jean Claude Bensoussan, responsable de l’Espace Francophone d’Ashdod pour une soirée citoyenne. Le professeur Marc Mimouni, et Claude Grundman Brightman étaient à mes côtés. Un moment particulier, puisque ce jour-là, l’état sécuritaire particulièrement tendu, en raison des tirs de roquettes par des groupes terroristes de Gaza, nous faisait douter de la faisabilité d’une telle réunion. En dépit du danger, les francophones d’Ashdod m’ont fait l’amitié de venir, et je les en remercie.

Je dois dire que j’ai été choquée par le mépris d’une  certaine porte-parole d’un de mes concurrents qui laisse entendre sur des blogs qu’il ne faudrait  se déplacer que pour des salles de 100 personnes. Je rappelle que le rôle d’un député n’est pas de chercher une tribune personnelle mais de rencontrer ses administrés  quand ils en ont besoin.

Il ne faut pas confondre le rôle d’un député et celui d’un orateur qui donne des conférences! Cette rencontre m’a permis d’écouter les témoignages des habitants d Ashdod, leurs angoisses aux moments des alertes mais aussi de mesurer leur courage. C’est aussi cette réalité d’Israël sur la quelle je veux communiquer en France.

Lycée Givat Washington

Au cours de cette visite, j’ai tenu à me rendre sur le campus du lycée pour jeunes filles, Givat Washington. Sa directrice, Madame Gisèle Knobloch m’a expliqué la difficile semaine qu’elle venait de passer alors que l’armée et le ministère de l’Education lui imposait d’évacuer ses 50 élèves vers Jérusalem.  Je souhaite rendre hommage au dévouement de la directrice et de toute l’ équipe enseignante qui a su gérer le danger avec sang- froid.

Nous avons également évoqué, la possibilité de soutenir le projet d’homologation de cet établissement qui enregistre des résultats particulièrement performants au baccalauréat.

Comité de soutien

Désormais, nous vous enverrons régulièrement des lettres de personnalités franco israéliennes  qui ont décidé de me soutenir. Cette semaine, c’est le professeur David Harari, Prix d’Israël qui a choisi d’expliquer pourquoi il avait rejoint mon comité de campagne. Je tiens ici à le remercier ainsi que toute l’équipe qui m’entoure pour gagner cette élection. Si vous souhaitez également vous exprimer, ou vous associer à cette élection, vous êtes les bienvenus.

Encore merci à tous ceux et toutes celles qui m’ont reçue et accompagnée lors de cette visite : Corinne, Esther, Claude, Gérard, Robert, Max, Philippe, Isabelle, Richard, Robert, Daniel, Jonathan, Jacques, David, Marc, Celine, David, André…

Lettre de soutien de Monsieur David Harari

Pourquoi je soutiens Valérie Hoffenberg?

Le nouveau poste de député de la 8eme circonscription est à mon avis, l’occasion de mieux nous représenter, nous, les binationaux à  l’Assemblée Nationale Française. C’est l’occasion de mieux sauvegarder nos droits sociaux et même de les élargir. C’est aussi l’occasion de mieux œuvrer pour le rapprochement de la France et d’Israël, dans les domaines commerciaux, industriels, scientifiques, médicaux, culturels, universitaires et ainsi de renforcer les liens entre les deux pays.

J’ai personnellement œuvré au cours de ma carrière professionnelle à ce rapprochement et j’ai compris que pour que cela réussisse, il est nécessaire de bien comprendre les besoins et les possibilités de chaque pays.

Je suis convaincu que Valérie, qui connaît les deux pays, possède toutes les qualités pour nous représenter, nous les binationaux d’Israël au sein de l’Assemblée Nationale Française.

Elle possède toutes les qualités nécessaires à ce poste. Son programme, sa volonté, son honnêteté et sa grande connaissance des deux pays sont pour nous un grand atout. Je suis persuadé qu’elle  réussira et qu’elle saura remplir la confiance que nous lui portons.

Je suis étonné de lire dans certains journaux des articles pleins de haine et d’acharnement pour lui porter préjudice.  Ces articles, basés sur la médisance et l’ignorance ne peuvent entamer la confiance que je lui porte, moi, ainsi que bien d’autres électeurs.

Nous serons nombreux à la soutenir et à l’élire au poste de députée de la 8eme circonscription.

DAVID HARARI

Shabbat Shalom

Valérie Hoffenberg
Restez en contact avec moi via Facebook, et mon blog

Important : Ceci est un message publicitaire  –  ashdodCafé  ne prend pas partie pour tel ou tel candidat mais est ouvert à tous ceux qui souhaiteraient diffuser leur message

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël