«  Moadonit Imave » un havre de paix pour enfants en détresseArticle Précédent
ADIR : son programme du premier trimestre 2012 !Article Suivant

Le cabinet approuve la loi sur l’éducation gratuite !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Le cabinet approuve la loi sur l’éducation gratuite !

Source : 8 Janvier 2012 – Juif.org

Suite à des débats intensifs et des marchandages politiques, le cabinet ministériel a approuvé dimanche des coupes budgétaires latérales afin de mettre en œuvre la loi sur l’enseignement gratuit, qui comprendra tous les enfants dès l’âge de trois ans.

La loi a été adoptée par 21 voix pour et 8 voix contre, après que le Shass se soit vu accorder ses demandes. Les membres d’Israël Beitenou et du parti Indépendance se sont opposés à la loi.

S’exprimant lors d’une conférence de presse peu après le vote, le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré que le gouvernement a pris « une décision sans précèdent qui constitue un changement dans les priorités d’Israël. »

« Nous avons parlé d’une loi sur l’éducation gratuite pendant 27 ans, mais personne ne l’a jamais mise en œuvre jusqu’à maintenant. Nous corrigeons une distorsion historique, et c’est une grande bénédiction, » a-t-il dit.

Interrogé sur le budget de la défense, Netanyahou a déclaré que « le rapport Trachtenberg propose initialement de financer la nouvelle loi en réduisant le budget de la défense, mais j’ai examiné la question et suis arrivé à la conclusion que ce serait une erreur de réduire le budget qui dans les faits doit être augmenté. »

« Par conséquent, nous ajoutons 3 milliards de shekels au budget de la défense, mais nous allons également accroître sa transparence, ce qui m’aidera ainsi que les futurs premiers ministres pour contrôler le budget de plus près, » a ajouté Netanyahou.

La scolarisation gratuite à 3 ans ! (source Israël 7)

Le gouvernement a entériné la proposition de loi du Premier ministre concernant la scolarisation obligatoire dès l’âge de trois ans, par 21 voix pour et 8 voix contre. Des restrictions budgétaires ont été exigées et toucheront les différents ministères. Cette mesure devrait concerner 250 000 enfants pour la rentrée prochaine. Pour Netanyahou, c’est une bénédiction et un jour de fête pour Israël. Selon lui, il s’agit de la réparation d’une injustice historique. Les systèmes de surveillance d’enfants en après-midi pour les parents qui travaillent seront subventionnés sans rapport avec leur salaire.


 

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël