L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont le plaisir de vous annoncer :

 PROJECTIONS PRIVÉES

1 invité israélien / 1 film français

 1ère rencontre

La Grande Illusion de Jean Renoir,

Présentée et commentée par Elie Barnavi

Ancien ambassadeur d’Israël en France, professeur d’histoire moderne

 Le 8 février à 20h30

A l’Institut français de Tel Aviv – Rothschild 7

En hébreu, traduction simultanée en français

 François Truffaut disait « tout le monde a deux métiers : le sien et critique de cinéma », aussi l’Institut français de Tel Aviv a souhaité libérer la parole sur le cinéma en invitant des personnalités israéliennes issues de tous les domaines pour venir parler de leur film français préféré. Qu’ils viennent du monde de la télévision, du sport ou de la politique, tous viendront raconter ce qui les a touchés dans le film qu’ils auront choisi.

Chaque projection sera suivie d’une discussion avec l’invité qui aura l’occasion de parler du film et de la place que celui-ci a pu jouer à un moment de son histoire.

Pour que ces rencontres soient ouvertes au public le plus large, les films seront en français sous-titrés en hébreu. L’Institut français de Tel Aviv s’est par ailleurs doté d’un outil de traduction simultanée en français/hébreu pour la discussion.

Pour inaugurer ce nouveau rendez-vous, l’Institut français de Tel Aviv reçoit le 8 février à 20h30 Elie Barnavi, ancien Ambassadeur d’Israël en France et professeur d’histoire moderne, qui présentera son film français préféré : « La Grande Illusion » de Jean Renoir.

Il sera suivi le 1er mars à 20h30 du député Nitzan Horowitz qui évoquera son séjour à Paris comme journaliste avec le film « La vie devant soi » puis le 14 mars à 20h30 de l’actrice Ania Bukstein qui a choisi de commenter le film de Michael Haneke, « Caché ».

***

Projections privées, le programme :

Films en français, sous-titré en hébreu
Discussion en hébreu, traduction simultanée en français
Entrée payante : 20 Nis

La Grande Illusion, de Jean Renoir, 1937
Présenté et commenté par Elie Barnavi, Ancien Ambassadeur d’Israël en France, Professeur d’histoire moderne
Le 8 février à 20h30,  A l’Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7

La vie devant soi,  de Moshé Mizrahi, 1977 
d’après le roman de Romain Gary
Présenté et commenté par Nitzan Horowitz, Membre de la Knesset
Le 1er mars à 20h30, A l’Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7

Caché, de Michael Haneke, 2005
Présenté et commenté par Ania Bukstein, Actrice
Le 14 mars à 20h30, A l’Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7

 

 

Laisser un commentaire