Chers amis,

J’espère que vous avez passé d’excellentes fêtes de Pourim.

Maison de retraite francophone 

Privilégiant l’action aux promesses, j’ai organisé cette semaine la première réunion à Paris – accompagnée d’Eric de Rothschild, de Claude Brigthman et de plusieurs investisseurs – pour lancer le projet de la maison de retraite francophone en Israël en coopération avec l’UFE Israël.

Je mesure combien ce projet est essentiel et vous pourrez compter sur moi pour le mener à bien avant la fin de mon mandat.

Débat autour de la Viande Hallal et de la Viande Casher  

François Fillon a eu tort de déclarer que les rites casher ou hallal étaient dépassés dans le monde moderne.

Il a vite compris qu’il avait fait une erreur et a reçu le Grand rabbin de France, Gilles Bernheim et le président du consistoire, Joël Mergui lesquels, à l’issue de cet entretien, ont déclaré que l’incident était clos.

En tant que députée, je resterai vigilante et  vous pouvez compter sur ma détermination pour que ce droit ne soit jamais remis en cause.

Renforcement des liens universitaires entre la France et Israël et reconnaissance des diplômes 

Le renforcement des liens dans le domaine universitaire est un axe fort de mon engagement et je n’attends pas d’être élue pour le mettre en place.

A l’initiative du développement Francophone du Collège Académique de Netanya, dirigé par Claude Brigthman, le Président de Paris Dauphine, le doyen de la faculté de droit de Sofia Antipolis, le ministre de l’éducation Luc Chatel et de nombreux autres intervenants israéliens de haut niveau se sont réunis au Sénat le 5 mars pour renforcer les échanges franco-israéliens dans le domaine universitaire.

J’ai animé la table ronde consacrée à « l’éducation dans un monde en crise économique » avec Laurent Batsch, Professeur des Universités et Président de Paris Dauphine ainsi qu’avec Ben Sion Zilberfarb, Professeur et Doyen de la Faculté de Finance au Collège Académique de Netanya.

Lors de ce colloque, le ministre Luc Chatel a expliqué que nous travaillons depuis plusieurs mois sur le dossier de la reconnaissance des diplômes et a rendu hommage à mon travail.

Il est important pour moi de ne pas parler de ce que j’ai réalisé dans le passé,  mais de ce que je fais aujourd’hui et de ce que je ferai demain, car je fais cette campagne pour vous.

Lutte contre le Boycott 

Alors que certains tentent d’organiser des mouvements de boycott contre Israël, nous avons apporté la meilleure réponse  à ces agissements indignes le 5 mars dernier avec Claude Brigthman en réunissant des représentants du monde de l’éducation français et israéliens.

Lors de cet événement, Jean François Copé ,Secrétaire Général de l’UMP et fondateur de Génération France, a renouvelé son soutien à ma candidature et à mes actions.

Encore une fois, c’est au sein de l’UMP que l’on compte le plus grand nombre d’amis d’Israël.

Rencontre avec le Rav Ifergan 

J’ai eu le privilège d’être reçue par le Rav Ifergan à Nétivot, en compagnie  du docteur Robert Rouach, responsable de mon comité de soutien dans le Sud.

Le Rav Ifergan – Retgen- qui ne reçoit que très rarement des femmes, a accepté de me rencontrer pendant une heure à son domicile. Je remercie son épouse, pour son hospitalité.

Lors de cet entretien nous avons longuement évoqué la situation politique israélienne ainsi que la relation bilatérale entre la France et Israël.

J’ai été impressionnée par la connaissance et les analyses politiques du Rav Ifergan.

Je mesure l’honneur qu’il m’a fait en me recevant et encore plus  lorsqu’il  m’a demandé de rester en contact avec lui pendant les 5 prochaines années…

Je le remercie pour ses encouragements, ses bénédictions et pour la confiance qu’il m’a témoignée.

Rencontres à Raanana et Jérusalem 

Chaque semaine je reçois des centaines de messages de votre part. Vous êtes de plus en plus  nombreux à participer à la campagne et je vous en remercie.

Avec mon équipe, nous sommes plus que jamais déterminés à gagner cette élection, non pas pour des questions d’égo et de privilèges, mais parce que nous avons hâte de relever les manches et de mettre en place de très nombreux projets car je souhaite être une députée qui agira concrètement.

Je serai à Jérusalem le 13 mars et à Raanana le 15 mars. Si vous souhaitez me rencontrer et assister à cette réunion, merci de contacter Caroll.

Programme FLAM : Enseignement du français en Israël. 

Parce que je souhaite apporter des réponses tangibles, nous mettrons en place des référents spécialisés dans chaque domaine.

Comme vous avez été nombreux à nous interroger sur le ‘Programme FLAM’, j’ai souhaité remplacer la lettre de soutien hebdomadaire par une note réalisée par Claudie Harari, ancienne inspectrice générale pour l’enseignement du français au ministère israélien de l’Education Nationale et membre de mon comité de soutien, qui a accepté d’être en charge de ce programme en Israël.

Je remercie Claudie Harari pour son engagement et son expertise.

Note de Claudie Harari sur le programme FLAM 

« Le programme FLAM (programme de consolidation du « Français LAngue Maternelle ») a été créé en 2001 par le gouvernement français et est dirigé par le ministère français des Affaires Etrangères. Il s’adresse spécifiquement aux français vivant hors de France  ainsi qu’aux binationaux et vise à favoriser la pratique de la langue française chez des enfants ressortissants français scolarisés localement, dans une autre langue. 

A la suite de mon intervention auprès des services culturels des municipalités de Jérusalem et de Netanya, j’ai obtenu leur soutien et remis aux services culturels de l’Ambassade de France en Israël, deux dossiers de demande afin d’obtenir un soutien financier. 

Le premier dossier est celui de la municipalité de Jérusalem qui, avec le soutien de l’association «René Cassin», a réuni un groupe de 45 élèves de 7 à 11 ans et un groupe de 16 élèves de 11 à 15 ans (au total 61 élèves) tous binationaux, désireux de maintenir leur connaissance du français.

Ces deux groupes seront divisés en 4 classes de 15 élèves qui suivront 3 heures de cours par semaine.

Les cours seront donnés par un professeur de français au sein des écoles. 

Le deuxième dossier est celui de la municipalité de Netanya qui, avec le soutien de l’association «Hinoukh Lo Formali», a réuni un premier groupe de 20 élèves de 11 à 15 ans, tous binationaux, désireux de maintenir leur connaissance du français.

Ce groupe de 20 élèves sera divisé en 2 classes de 10 élèves qui suivront 3 heures de cours par semaine.

Les cours seront donnés par deux professeurs de français au sein de classes appartenant à la municipalité de Netanya. 

Si les demandes de subvention sont acceptées, les cours seront financés 50% par le ministère français des affaires étrangères et 50%  respectivement par les municipalités de Jérusalem  et de Netanya. 

Nous espérons que ce programme FLAM pourra se développer au sein d’autres municipalités. » Claudie Harari

Pour lire mes prises de position et mes propositions rendez-vous sur mon blogfacebook.

Pour voir toutes mes vidéos, rendez-vous sur ma chaîne YouTube

 Shabbat Shalom

Valérie HOFFENBERG
Votre candidate pour la 8ème Circonscription

IMPORTANT: Ceci est un message uniquement destiné à l’information. D’aucune façon,  Ashdodcafé ne prend position  mais est ouvert à tous ceux qui souhaitent diffuser leur message.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.