Valérie Hoffenberg se déclare « horrifiée et bouleversée » suite à l’acte de barbarie qui vient de se dérouler devant une école juive à Toulouse.

« Rien ne peut excuser, et rien n’excusera jamais que l’on ôte ainsi la vie à 4 personnes, dont trois enfants. »

«  Je suis persuadée que le Ministre de l’Intérieur mettra en œuvre tous les moyens pour retrouver et condamner les coupables au plus vite. »

« Je condamne cet acte antisémite avec une extrême fermeté et j’apporte tout mon soutien aux familles affectées par ce drame. »

« Je partage l’émotion de toute la communauté juive française et internationale bouleversée par cette tragédie. »

Valérie Hoffenberg

Pour toute réaction : caroll@frenchprojection.com Tél : (972)-(0)54 462 94 29

 

Chers amis

Le peuple juif et la France toute entière sont en deuil.

Jonathan Sandler (30 ans), ses deux enfants Aryeh et Gabriel, (3 et 6 ans) qui étaient de nationalité franco-israélienne, ainsi que Myriam Monsonégo (8 ans) fille du directeur de l’école ont été tués de sang froid ce matin alors qu’ils se rendaient à l’école Ozar Athora à Toulouse.

Je veux témoigner de ma profonde tristesse face  à ce drame. De mon indignation aussi face  à ce meurtre odieux qui visait directement la communauté juive.

En Israël, l’émotion est à son comble, à juste titre. Si l’antisémitisme a baissé ces dernières années en France, cette tragédie prouve qu’il ne faut pas baisser la garde.

Le président Sarkozy, accompagné du président du Crif, et du président du Consistoire de France, s’est rendu sur les lieux et a déclaré que tout serait mis en œuvre pour retrouver le coupable de cet acte abominable. Il a décrété une minute de silence dans les toutes les écoles du pays demain.

Je me rendrai ce soir à la synagogue rue Notre dame de Nazareth à Paris, pour me recueillir avec la communauté juive en mémoire de ces innocents.

 Que leur mémoire soit bénie.
Valérie HOFFENBERG
hoffenbergv@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.