Disparition d’un enfant de 10 ans à Ashkélon !Article Précédent
LA GUERRE D’ALGERIE, 50 ANS APRESArticle Suivant

Yom Hatsmaout : Journée nationale du barbecue

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Yom Hatsmaout : Journée nationale du barbecue

Le Jour de l’Indépendance de l’indépendance de l’État d’Israël, c’est aussi la journée nationale du barbecue , le Ministère de l’Agriculture fournit des données et des conseils à imprimer :

Yom Hatsmaout est devenu un festival du barbecue dans tout Israël. De nombreuses familles affluent vers les parcs, la plage pour des pique-niques avec beaucoup de viande, des pitots, de  la salade, tout ce que vous pouvez imaginer.

« La saison du barbecue » commence immédiatement après le Seder « pascal » et continue tout au long des jours intermédiaires, jusqu’à Lag Baomer sans oublier Yom Hatsmaout!

L’Israélien moyen consomme environ 1,7 kg de viande chaque mois, les mois entre  Pessah (Pâques) et se termine à Lag Baomer, et certains israéliens peuvent atteindre une quantité de 2,30 kg.

La consommation moyenne mensuelle de la viande bovine en Israël est d’environ 9500 tonnes, mais pour Yom Hatsmaout, il y a une hausse de 15.000 tonnes.

Ces dernières années, il y a une pénurie mondiale de viande de bœuf et donc une augmentation considérable des prix et en particulier les plus beaux morceaux de viande – filet, entrecôte. Mais en Israel on ne connait pas de crise….quand il s’agit de passer une journée mémorable pour fêter le jour de l’indépendance de notre État!

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a fournit des conseils pour aider les consommateurs à s’assurer qu’ils achètent et mangent du poulet et du bœuf  frais :

1- Le poulet et le bœuf doivent être achetés seulement dans un endroit propre et inspecté par le service vétérinaire local et avoir un permis d’exploitation affiché devant tous les clients.

2- Pour les supermarchés et les boucheries, il est important d’acheter du bœuf et du poulet avec une étiquette où il est stipulé qu’il y a une surveillance vétérinaire mais aussi, le nom du fabricant, la date de fabrication, la date d’expiration, et la température à laquelle la viande doit être stockée. Il faut demander au boucher de vous montrer l’étiquette du produit qui apparaît habituellement sur la cuisse de poulet. Pour les viandes fraîches, il faut demander au boucher de voir le cachet de l’abattoir où la viande a été produite.

3- La couleur naturelle de la viande du poulet est rose (pas rouge).

4- L’odeur de la viande de poulet et de bœuf a une odeur caractéristique (en cas de crainte, éviter l’achat)

5- Assurez-vous que les côtés de bœuf et le poulet ne soient pas collants au toucher. L’adhésivité est un signe d’un produit en  dégradation.

6- Les viandes fraîches est de couleur rouge en apparence, mais qui manquent de brillance sont en  générale modifiées par un ajout  d’additif chimique ajouté à la viande. La pièce de bœuf fraîche a un aspect marbré (similaire d’aspect marbre).

7- Il est très important de garder au frais les viandes ou volailles. Les viandes fraîches et  volaille doivent être conservées avec une température au réfrigérateur de 4 degrés. Il est très important de  stocker dans le réfrigérateur les viandes achetées le plus tôt possible.

8- Il ne faut pas décongeler la viande et la volaille à la température ambiante. Les bactéries sont un danger pour votre  santé . Décongelez vos viandes au réfrigérateur, dans le tiroir du bas afin d’éviter la contamination des autres produits avec des jus de viande et de volaille.

9- Il ne faut pas congeler une viande qui a décongelé, mais vous pouvez le faire seulement si vous avez cuit les viandes en question.

10 – Avant de faire griller vos viandes, il faut nettoyer les surfaces de coupe de viande, les couteaux et autres outils qui vont entrer en contact avec des produits non cuits. Il faut aussi se laver les mains fréquemment au cours de la préparation Et utiliser de l’eau courante et du savon pour le nettoyage.

11- Il faut séparer les viandes crus des légumes pendant la cuisson, couper les légumes et les faire cuire sur un grille différente de la viande. .

12- Pour le refroidissement: Ne laissez pas les produits, cuits comme par exemple en bord de plage à une  température de  entre 4 et 65 degrés, plus de deux heures, parce-qu’il se forme des bactéries  à vitesse relativement élevée. Après la cuisson , il faut conserver les produits à des températures fraiches ou manger rapidement.

13- N’oubliez pas toutes les règles de sécurité : éviter l’alcool à bruler, et éviter de mettre les grillades au niveau des enfants,  ne pas utiliser des couverts en plastique pour tourner la viande.

Bonne fête de Yom Hatsamaout à tous !!

Source  http://alyaexpress-news.com

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël