Baby-sitting à AshdodArticle Précédent
Conférence de Yoël Benarrouche à ne pas manquer à Ashdod !Article Suivant

Jobs d’été : les droits et les devoirs des jeunes !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Jobs d’été : les droits et les devoirs des jeunes !

Les grandes vacances sont là, et de nombreux jeunes vont travailler pour se faire un peu d’argent de poche durant ces vacances. Magasins, restaurants, cafés, les petits jobs d’appoint ne manquent pas et les patrons sont demandeurs en cette haute saison touristique. Attention cependant : il existe des lois spécifiques à l’emploi des jeunes. En voici quelques-unes, à connaître avant de proposer sa candidature !

-L’employeur a l’obligation d’exiger que le jeune demande un carnet de travail, qui peut être obtenu gratuitement au bureau de l’emploi (lishkat hataassouka).

-Il est interdit d’employer un jeune âgé de moins de 14 ans. Entre 14 et 15 ans, le jeune ne peut travailler que durant les vacances scolaires.

-La loi pour l’emploi des jeunes stipule qu’un jeune ne peut travailler plus de huit heures par jour et 40 heures par semaine.

-Le jeune ne peut être employé le shabbat. Après six heures de travail, l’employeur a l’obligation d’accorder une pause de 45 minutes au jeune.

-Interdit d’employer un jeune âgé de moins de 16 ans entre 22h et 8h du matin.

-En plus du salaire, l’employeur doit payer au jeune ses frais de déplacement pour se rendre sur son lieu de travail, ceci jusqu’à la somme de 22,70 shekels par jour de travail. -L’employeur a l’obligation de payer son employé (quel que soit son âge) dès sa première heure de travail. Toute période d’essai ou d’apprentissage doit donc être payée. Nous vous conseillons fortement de noter par vous-même toutes les heures de travail effectuées.

-Un employeur ne doit pas prélever le « bitoua’h léumi » sur le salaire d’un jeune de moins de 18 ans. De plus, si le jeune gagne moins de 6300 shekels dans le mois, l’employeur n’a pas le droit de lui prélever le « mass Hahnassa ».

-L’employeur n’a pas le droit de prélever du salaire du jeune qu’il emploie de l’argent si ce dernier a cassé un verre, une assiette ou autre.

-Avant de débuter un travail, demandez les coordonnées de l’employeur. Exigez votre fiche de paie tous les mois et vérifiez-là.

En cas de réclamation ou de plainte, téléphoner au 1-800-354-354 ou mail : nitzul@noal.org.il. Récapitulatif complet des lois sur l’emploi des jeunes sur le site www.minimum.org.il

Source : Misrad Hatamat et syndicat des jeunes employés.

http://eilat-french-connection.com

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël