Tou Bé Av : une soirée réservée aux célibataires à Netanya !Article Précédent
Visite de la vielle ville de Jérusalem au départ d'Ashdod !Article Suivant

Lois concernant la musique pendant les 3 semaines de deuil (ben hametsarim)

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Lois concernant la musique pendant les 3 semaines de deuil (ben hametsarim)

Pour l’année 5772 / 2012

Comme beaucoup de personnes m’ont posé la question, je réponds en bref et je vous rapporterais les détails de cette loi avec l’aide d’Hachem dans les lois de Chabbat.


Pour la plupart des décisionnaires Séfarades, comme cette année 5772, Tichâ Béav tombe Chabbat 28 juillet 2012 et qu’il est repoussé au dimanche 29 juillet 2012, alors, pour les Séfaradim, il n’y aura pas de semaine de Tichâ Béav.
Guémara Taânit page 30a, Roch siman 32, Rabbi Nissim (Ran) dans la Guémara Taânit page 30a, Chiboulé Haléket Hachalem siman 264, Ritva responsa siman 200, Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh, Siman 551, Saïf 4. Rabbi Ovadia Yossef Chlita Responsa Yéhavé Daât volume 3 siman 39.

Halakha N°1

a) Pour gagner sa Parnassa il sera permis de jouer de la musique chez des non-juifs  jusqu’à Roch Hodech Av.

b) Une personne qui étudie la musique et dont l’arrêt de 3 semaines provoquerait une perte financière ou un oubli de son étude, sera autorisée à continuer son étude jusqu’à la semaine de Tichâ Béav à condition de ne pas s’entraîner à la maison avec sa famille.

Références : 

a) Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l dans Halikhot Chlomo page 412, Echel Abraham
Ot 10, responsa Helek Lévy siman 184, Rabbi Yossef  Haïm z.t.l dans Ben Ich Hay 1ere année Paracha Dévarim Saïf 5, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 156.

b) Responsa Zékher Simah’, page 67, Responsa Rabbi Eliézer Waldenberg z.t.l  dans le Responsa Tsits Eliézer volume 16  Siman 19, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 156, Rabbi Betsalel Stern z.t.l  dans Responsa Betsel Ha-Hokhma, Volume 6 Siman 61, Rabbi Aba Chaoul z.t.l dans Or Létsiyone Volume 3 Pérek 25 Siman 2.

Halakha N°2

Pour une Sim’ha (une joie) d’une Mitsva, les Séfaradim et les Yéménites, sont autorisés à écouter de la musique même pendant la semaine de Tichâ Béav, exemple :
a) Pour une Brith Mila en son temps ou pas,
b) Un Pidion Haben,
c) Un Chévâ, Bérakhot,
d) Un Syoum Massekhet (fin d’étude d’un livre du Talmud),
e) Le jour même de l’inauguration d’une maison,
f) Le jour même de l’intronisation d’un Sefer Torah.
g) Pour une Bar Mitsva en son temps (13 ans et 1 jour), il est permis d’écouter de la musique jusqu’à la veille de Roch Hodech Av, les Ashkénazim l’interdisent à partir du 17 Tamouz.
h) pour une Sim’ha (une joie) d’une Mitsva, les Ashkénazim l’interdisent, mais si dans leur ville la coutume s’est répandue d’écouter de la musique, alors ils seront autorisés à le faire.

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël