Minute de silence aux Jeux Olympiques : la honte du refus de Jacques Rogge !Article Précédent
Lois concernant Tichâ Béav qui tombe ChabbatArticle Suivant

Broukhim habaim : Enfin à la maison !!!

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Broukhim habaim : Enfin à la maison !!!

Ils étaient nombreux ce mardi 24 juillet 2012 à venir nous rejoindre sur notre terre qui est désormais « la leur » ! Beatslakha à toutes ces familles qui courageusement n’ont pas hésitées a laisser derriere elles amis, famille, vécu…pour vivre une nouvelle aventure !
Une page se tourne, une nouvelle s’ouvre vers un avenir meilleur ! Du moins nous le leur souhaitons !

Jérusalem, hôtel Ramada

Les destinations choisies par ces 211 olim hadachim sont diverses, mais à forte majorité pour Ashdod qui arrive en tête du classement avec 52 personnes, vient ensuite Netanya avec 44 personnes, Jérusalem avec 32 personnes, Raanana avec 14 personnes et Tel Aviv avec 11 personnes. Les autres iront à Hadera, Bnei Brak, Ashkelon, Kfar Adoumim, Ramat gan, Efrat, Yafit et bat Yam.

L’Agence Juive leur a proposé l’Alyah “Tapis Rouge” en 24 heures.

Le processus de l’Alyah “Tapis Rouge” débute dans le pays d’origine des futurs nouveaux immigrants.

Après décision, les futurs nouveaux immigrants partent en Israël, lors d’un vol groupé. Ils reçoivent officiellement leur carte d’identité israélienne (Teoudat Zeout) confirmant leur statut de citoyen lors de la cérémonie de bienvenue à Jérusalem.

Les nouveaux immigrants passent leur première nuit d’hôtel à Jérusalem, afin de pouvoir le lendemain participer à un salon d’information organisé par l’Agence Juive. Ce salon propose les services suivants : souscription à la sécurité sociale et à la caisse nationale d’assurance maladie, ouverture d’un compte bancaire, adhésion à une compagnie de téléphones mobiles, etc. Les nouveaux immigrants sont ensuite conduits vers leur nouvelle maison.

L’Alyah “Tapis Rouge”, a pour objectif de faciliter les démarches administratives des nouveaux immigrants, en leur assurant un service de haute qualité.

L’HYMNE À L’ALYAH שיר לעלייה 

J’ai passé ma vie
À me demander qui je suis…
J’etais Le Juif errant
Celui qui n’a pás de patrie…
J’errais de Pays en Pays…
Pourchassé par mes ennemis…
Avec pour seul bagage,
Ce qu’on m’avait transmis
Il y a les tables de La Loi
On a La bible et La Thora
Un jour où on ne travaille pas
Aussi, le Messie… qui viendra…
Et puis un Jour, Il y’a l’Alya
Quand Israël nous tend les Bras
Et qu’on s’regarde, toi et moi
En s’demandant, ce qu’on fait là…
Nos ancètres l’avaient prédit,
L’an prochain à Jérusalem…
Ces mots que tu dis et redis
Depuis Mathusalem…
C’est la terre promise…
Cette terre est à toi…
Et si tu doutes encore,
Regarde et tu verras…
Il y’a dês femmes qui sont soldats
Il y’a dês enfants qui sont róis
Et dês hommes qui ne tremblent pas
Aussi, le Messie… qui viendra…
Et puis un Jour, Il y’a l’Alya
Quand Israël nous tend les Bras
Et qu’on s’regarde, toi et moi
En s’demandant, ce qu’on fait là…
Il y’a le volontariat
La loi Du retour, Techouva
Le grand pardon et Hanoucca
Il y’a ceux qui sont nés là-bas
Et ceux qui vivent en diáspora
Et qui repoussent à chaque fois
En s’disant sûr qu’un jour,
J’irais vivre là-bas…
Je sais déjà qu’un jour viendra,
J’irais vivre là-bas…
En Israël
Je suis chez moi…
(Choeurs)
Si Dieu veut l’an prochain à Yeroushalaïm…

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël