Comment Tsahal contribue à faire d’Israël “l’eldorado des start-up” ?Article Précédent
Commémoration de l'attentat du 31 juillet 2002 au Mont Scorpus ce Mardi 31 juilletArticle Suivant

Inflation : Baisse des prix 0.3% au mois de juin, sauf pour l’immobilier !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Contrairement aux prédictions sur les prixl’indice d’inflationde juin a baissé de 0,3%, il s’agit donc d’une petite déflation.

Des prix qui baissent

Inflation

Les prix des téléphones portables, le carburant, les voitures, les fruits et légumes frais ou encore la salade … autant de produits dont les prix sont tombés ce mois-ci et ont contribué à un indice négatif en Israël pour le mois de juin, en baisse de 0,3%. Contrairement aux prévisions des économistes, qui estimait que cet indice serait inchangé. Ce sont de bonnes nouvelles pour les preneurs d’hypothèques et de découverts bancaires, qui vont pouvoir respirer.

Prix du logement

Toutefois l’inflation concernant le logement a augmenté, mais uniquement de 0.1% au total avec un loyer qui a également augmenté d’un négligeable de 0,2%, malgré l’augmentation en dollars. L’indice négatif de Juin s’explique principalement par le ralentissement de la croissance économique et de la consommation privée en raison de la protestation sociale, obligeant les fabricants de produits alimentaires et des chaînes de supermarchés à faire des promotions et des prix plus bas, craignant un retour des boycotts comme l’an dernier. Ce sont les contradictions de l’économie. Certains se plaignent de la baisse des prix tandis que d’autres, la réclament.

Des prix en pagaille

L’indice alimentaire est resté inchangé en juin, et a chuté d’un point en un an. Par ailleurs, le ralentissement de la demande a entraîné une diminution étonnante de 2,5% des prix des voitures, malgré la forte hausse du dollar. Par ailleurs la concurrence dans les mobiles a abouti à un prix de 1,9% inférieur dans les services de médias. Mais il y a eu aussi une baisse dans les prix des livres, de 11,7% en raison des opérations de quatre livres pour 99 shekels. On se souvient il y a un mois, les écrivains protestaient, eux, contre ces remises, et réclamaient un pourcentage de retour. D’autres contradictions de l’économie. Enfin la salade israélienne est devenue moins chers de 6,9%, et les prix des fruits frais ont diminué de 10,7%. Le carburant a également baissé de 3%, et la volaille, de 2,8%. En juin, il y eut aussi des hausses de prix : les vêtements étaient en hausse de 4,3%, les chaussures de 3.2% et les voyages à l’étranger de 1%.

http://www.credit-israel.com

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël