Le narguilé, attention danger !Article Précédent
Ramat Hasharon, la banlieue chic de Tel Aviv !Article Suivant

En Israël, Romney rappelle que Jérusalem est la capitale de l’Etat Juif

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
30 Juillet 2012 – Juif.org
En Israël, Romney rappelle que Jérusalem est la capitale - © Juif.org

Le candidat à la présidentielle américaine Mitt Romney a rappelé dimanche que Jérusalem est la capitale de l’état juif, et a dit à un public israélien que les Etats-Unis ont « le devoir solennel et un impératif moral » d’empêcher l’Iran d’atteindre la capacité nucléaire.

« Ne vous méprenez pas, les ayatollahs en Iran testent nos défenses morales. Ils veulent savoir qui va s’opposer et qui va regarder ailleurs, » a dit Romney dans un discours à Jérusalem. « Nous n’allons pas détourner le regard, de même que notre pays ne détournera jamais les yeux de notre passion et de notre engagement envers Israël. »

L’élection présidentielle planait au dessus du discours, avec la vieille ville en toile de fond et certains des donateurs de Romney présents dans le public.

Dans une remarque a peine voilée à l’administration du président Obama, Romney a déclaré que toute différence entre Israël et les Etats-Unis exposé en public enhardi nos adversaires.

Le candidat à la présidence des Etats-Unis a déclaré que c’est une « vérité fondamentale » que les Etats-Unis et Israël seront toujours ensemble.

Sans parler des tensions entre Obama et les dirigeants israéliens, Romney a suggéré que les différences diplomatiques ne font qu’encourager les ennemis d’Israël.

Obama a rompu avec les dirigeants d’Israël et appelé Israël à « respecter ses engagements », tels que de mettre un terme à la construction juive en Judée et Samarie.

Romney a souligné qu’il ne critiquera jamais Israël, et serait un allié indéfectible de l’état juif.

Romney, qui plus tôt dans la journée de dimanche a rencontré le premier ministre Benyamin Netanyahou et le président Shimon Pères, a dit qu’il se sentait honoré de visiter un pays qui a souffert du crime le plus odieux (la Shoah) et qui est devenu un pays démocratique développé.

Il a appelé l’Iran un chef de file de l’exportation du terrorisme et de l’instabilité.

Avant de prononcer son discours à Jérusalem, Romney a rencontré le premier ministre palestinien Salam Fayyad, il n’a par contre pas rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas.

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël