A Rosh HaChana, on s’envoyait des cartes de voeux par la poste, des « שנוטובות ». A l’approche des fêtes en Israël, pendant des années, se multipliaient dans les rues les étalages de vendeurs de cartes de bonne année. Cette année à dix jours de la fête, à Tel Aviv, je n’en ai rencontré aucun. J’ai seulement trouvé ce genre de cartes chez une antiquaire prés d’Allenby. Par contre, sur le net, les sites qui se spécialisent dans l’envoi de cartes de voeux virtuelles sont légion. Si vous aimez le vintage, je vous conseille le site israélien Nostalgia on-lineLa nostalgie en ligne qui propose des éléments visuels d’Israël d’antan, des objets, des sons, des vidéos, des chansons.

Leur collection de cartes de voeux est délicieusement surranée, légèrement kitsch et trés nostalgique.

Laisser un commentaire