Expo a Tel Aviv : Le Livre des Artistes IsraéliensArticle Précédent
LOIS CONCERNANT LE SEDER DE ROCH HACHANA (suite)Article Suivant

Un dispositif mis au point en Israël pour aider les fumeurs à arrêter de fumer !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Un dispositif mis au point en Israël pour aider les fumeurs à arrêter de fumer !

Un dispositif mis au point en Israël émet des ondes électromagnétiques dans le cerveau des patients pour les aider à arrêter de fumer

La thérapie de stimulation magnétique transcrânienne (TSM) peut aider les patients à perdre l’habitude de fumer avec un taux de réussite de 40%, selon les résultats provisoires d’une nouvelle étude israélienne. Avec ce traitement, le patient est pleinement conscient durant le processus et porte une sorte de casque en métal émettant des ondes électro-magnétiques. Ces impulsions électriques faibles stimulent le système nerveux.

Vue axiale du cerveau par tomographie par émission de positons
Crédits : Jens Langner

Les appareils utilisés dans l’étude ont été mis au point en Israël. La technique TSM a prouvé son efficacité récemment pour traiter la dépression et l’abus de drogues et la dépendance à l’alcool. Pendant ces deux dernières années, des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv et du Centre de santé mentale de Beer Yaacov ont étudié des sujets sains âgés de plus de 18 ans qui fument plus de 20 cigarettes par jour. Chaque patient reçoit 13 traitements, pendant plus de deux semaines et demie. Durant chaque session, un courant électrique alternatif de 10 Hertz est envoyé au cerveau. Un mois plus tard, les sujets reçoivent six traitements supplémentaires. Avant chaque traitement, les sujets sont exposés à de la fumée de cigarette afin de stimuler leur envie de tabac.

L’étude est dirigée par Limor Dinur Klein, un étudiant en doctorat de médecine à l’Université de Tel-Aviv, sous la direction du Prof Moshe Kotler, président de l’Association israélienne de psychiatrie et directeur du centre de Beer Yaacov, et le professeur Abraham Zangen, un des inventeurs du système. Les chercheurs ont montré que pour 80% des sujets traités par cette nouvelle thérapie, la consommation de tabac a diminué de moitié. Dans le groupe témoin ayant reçu un traitement placebo, seulement 25% des patients ont vu leur consommation de tabac réduite de moitié.

Le taux de réussite de la méthode est élevé par rapport aux traitements classiques utilisant des médicaments (25% après un an) ou des patchs à la nicotine (10% après un an). « La stimulation magnétique est une thérapie non invasive qui ne nécessite pas de médicaments qui peuvent avoir d’effets secondaires », explique Kotler, ajoutant que la thérapie TSM a « des effets secondaires négligeables, tels que maux de tête et nausées, mais il n’existe aucune preuve qu’elle cause des dommages significatifs. » Il précise également qu’un suivi plus long est nécessaire, 6 mois ou plus.

VladBerslavsky, 47 ans, de Holon, a subi le traitement, et il y a trois semaines, il a mis fin à 32 ans de dépendance d’un paquet de cigarettes par jour.

Pour en savoir plus : Prof Moshe Kotler : moshek@ekmd.huji.ac.il

Sources : Journal Haaretz – article en anglais : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/ZzfDI

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël