Inauguration du Mémorial de Drancy par le Président de la République française, M. François HollandeArticle Précédent
Guimlaim : et toujours des réductions pour les retraités d'AshdodArticle Suivant

Yom Kippour, Le grand « PARDON » !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Yom Kippour, Le grand « PARDON » !

Yom Kippur, Youm Kippour, Grand Pardon, Jour du Grand Pardon (littéralement Jour de l’expiation ),

Yom Hakippourim (Le jour des pardons).

Cette fête est aussi appelé « Chabbat Chabbaton » (le Chabbat des Chabbat),

Date de la fête de Yom Kippour Yom Kippur Date du Grand pardon juif

9 oct 2008, 28 sept 2009, 18 sept 2010, 8 oct 2011, 26 sept 2012. La date de Yom Kippour, fête israélite, n’est pas la même chaque année parce que le calendrier hébraïque étant basé sur un cycle luni-solaire.
La date du grand pardon est dix jours après la date de la fête du nouvel an juif.

Signification de la fête : 1. Pénitence

Yom Kippour est la journée la plus sainte et la plus solennelle des fêtes israélites ou des fêtes juives (ce qui est identiques).
Elle marque le paroxysme des 10 jours de repentir, de pénitence et de retour à D.ieu (Téshouva) qui suivent la fête de Roch Hachana.
C’est un jour redoutable. Jour de l’Expiation est le nom officiel de la célébration juive.

Signification de la fête : 2. Grand pardon

C’est le jour des pardons, le grand pardon juif, une des journées les plus joyeuses de l’année pour le peuple Juif.
La Bible appelle ce jour Yom HaKippourim, le jour des pardons. Pour obtenir le Pardon, trois démarches sont essentielles :
la prière, le jeûne et l’aumône. 

Célébration de la fête : 1. Le jeûne de Yom Kippur 

Pendant vingt-cinq heures, le jour des pardons, le jeûne de Yom Kippour est un jeûne absolu, sans manger ni boire ni se laver et sans relation conjugale.
L’abstention totale de nourriture et de boisson commence généralement une demi-heure avant le coucher de soleil.
Elle se termine après le coucher du soleil de la nuit suivante.
Le jeûne de Yom Kippour est obligatoire pour tout individu sain âgé de plus de 12 ans pour les femmes, 13 pour les hommes, même pour les femmes enceintes. Mais une personne gravement malade ne doit pas jeûner.
A la fin de cette journée, le son du Chofar (corne de bélier) retentit, afin d’annoncer la fin du jeûne de Yom Kippour et le grand pardon.

Célébration de la fête : 2. Coutume du repas de la veille de la fête

Le repas du soir, la veille de la fête, avant le jeûne de Yom Kippur, il est recommandé de manger un repas complet.
Il y a une cérémonie traditionnelle, appellée Kapparot,qui consiste à faire tourner un poulet vivant au-dessus de sa tête en récitant une formule traditionnelle : « Voici mon double, voici mon remplaçant, voici mon expiation.
Puisse cette poule ou ce coq aller jusqu’à la mort pendant que je m’engagerai et continuerai une vie heureuse, longue et paisible. » Une fois la poule égorgee, on la donne aux pauvres.

Célébration de la fête : 3. Chabbat des Chabbat

Le Yom Kippour, fête israélite, Il faut respecter certaines règles du Shabbat par exemple il ne faut pas travailler, ni allumer de feu.
Tout travail est strictement interdit durant les 25 heures du jeûne de Yom Kippour.
La fête de Yom Kippour est appelé le Chabbat des Chabbat

Célébration de la fête : 4. Prières à la synagogue

Le jour de Yom Kippour, des fêtes israélites, la journée est passée en prières à la synagogue, la célébration comporte cinq offices.
La journée s’articule autour de cinq services liturgiques: Kol Nidré, Chakharit, Moussaf, Minha, Yiskor et Neïla.
On a tête et le corps recouverts de châles de prière blancs.
C’est la jourée de plus grande affluence de l’année.
On lit le livre de Jonas qui appelle à la conversion.
On se frappe la poitrine pour dire que l’on regrette sincèrement les mauvaises choses que l’on a faites.
La liturgie des juifs séfarades comporte des musiques assez joyeuses, surtout par rapport aux juifs ashkénazes qui ont une attitude plus solennelle, accentuant la remémoration des disparus et des martyrs.

http://lelivredesguides.forum-actif.net

PARDON SEIGNEUR     pour tout le mal que nous avons fait et que nous perpétuons encore,

PARDON SEIGNEUR    pour nos erreurs, notre négligence, notre arrogance,

PARDON SEIGNEUR    pour notre inaptitude à démontrer notre magnanimité à ceux que nous aimons et surtout à ceux que nous avons du mal à aimer

PARDON SEIGNEUR   pour ceux qui oublient trop souvent qu’ils sont éphémères

PARDON SEIGNEUR  pour ceux qui refusent de voir Votre image en l’autre,

PARDON SEIGNEUR    pour notre irrespect  à toute Votre création,

PARDON SEIGNEUR   pour notre manque de confiance, notre hâte à sauter trop rapidement aux conclusions

PARDON SEIGNEUR   pour notre ingratitude, nos soifs inassouvies,

PARDON SEIGNEUR   pour nos mensonges de couleurs différentes, nos défis et tricheries,

PARDON SEIGNEUR  pour avoir oublié combien Votre don de la vie est précieux,

PARDON SEIGNEUR pour avoir tourné le dos aux splendeurs que vous nous offrez à chaque jour de notre existence,

PARDON SEIGNEUR   pour avoir contourné Vos lois pour un gain nul et dérisoire,

PARDON SEIGNEUR  pour n’avoir été qu’un simple mortel, déchiré par ses faiblesses,

PARDON SEIGNEUR  pour avoir omis de Vous aimer comme vous le souhaitez, et comme nous l’aspirons,

PARDON SEIGNEUR  pour n’avoir pas suivi pas à pas le chemin que Vous nous avez gravé,

PARDON SEIGNEUR  pour ne jamais cesser de Vous demander un PARDON, que très souvent, nous ne méritons pas !!!

ET à toi mon frère, qui que tu sois et où que tu sois, je te demande humblement pardon pour tout mal que j’ai pu te faire, qu’il fut prémédité ou simplement fortuit.

GMAR HATIMA TOVA A TOUS NOS LECTEURS/LECTRICES

Patricia et toute l’équipe d’AshdodCafé

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël