Ce mercredi, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a persévéré dans ses menaces contre Israel lors de son discours à l’ONU : la « menace continue des sionistes incivilisés de recourir à une intervention militaire contre notre grande nation ». Sans attendre, la délégation américaine a réagit à ses propos contre Israël.

La délégation a quitté la salle juste avant le début de son discours à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU. Elle a accusé Ahmadinejad de développer lors d’une précédente intervention , ce lundi des « théories paranoïaques et des calomnies répugnantes contre Israël ».

Selon Erin Pelton, porte-parole de la mission américaine à l’ONU :

« Il est particulièrement fâcheux que M. Ahmadinejad ait une plate-forme à l’assemblée générale de l’ONU le jour de Yom Kippour ».

Pour s’associer contre la haine pathologique contre Israel, du dictateur, des milliers de personnes ont manifesté contre le régime iranien près du siège des Nations unies à New York .

On pouvait remarquer la présence de l’ancien maire de la ville, Rudolph Giuliani, mais aussi l’ex-président de la Chambre des représentants,  Newt Gingrich,  lors de cette protestation.

Et grande surprise, les Syriens étaient également de la fête, ils se sont réunis pour dénoncer le soutien de Téhéran au régime du président Bachar el-Assad à Damas.

http://alyaexpress-news.com

Laisser un commentaire