Le président Barack Obama a remporté 70% du vote juif, comparativement à 74% en 2008, selon des sondages à la sortie des bureaux de vote. A un certain moment de la campagne, les sondages montraient que les juifs soutiennent Obama à raison de 60 ou 65%.

En Israël, Mitt Romney a remporté plus de 80% des voix des juifs vivant en Israël, soulignant la différence de priorités parmi les juifs de diaspora, où les soins de santé et l’économie sont les éléments qui dominent.

Les sondages réalisés à la sortie des urnes par CNN montrent une forte, si pas inquiétante, division de la société. Le premier président (musulman?) noir de l’histoire a reçu 74% du vote non blanc.

Parmi les catholiques blancs, Mitt Romney, qui est mormon, a reçu seulement 38% d’appui, 62% votant pour Obama.

Soixante pour cent des non religieux blancs ont voté pour Obama, tandis que 36% ont voté pour le candidat républicain.

La société américaine est également nettement divisée entre les groupes d’âge, selon les sondages à la sortie des urnes, avec les jeunes américains soutenant Obama, les plus vieux votant pour Romney.

Plus précisément, Obama a défait Romney par une écrasante marge de 67 contre 31 parmi les 18-24 ans, il a remporté 52% des 30-44 ans, tandis que Romney recevait 47% de ces voix.

Les chiffres sont inversés dans les groupes plus âgés, Romney remportant 64% des voix dans le groupe 45-64 ans, et 58% chez ceux âgés de plus de 65 ans.

L’écart entre les sexes est également prononcé, les hommes soutenant Romney par 52% contre 45% pour Obama, le président gagnant le soutien de 63% des femmes, qui n’ont donné à Romney que 46% de leur soutien.

Nous sommes donc repartis pour 4 longues années sous Obama. Les 4 premières années, il a réussi à ne rien faire pour l’économie américaine, mais il a surtout réussi à laisser l’islamisme antisémite et anti-occidental prendre le pouvoir en Libye, en Tunisie, en Egypte, sans compter la Turquie. Il est clair que nous ne pouvons voir cette nouvelle victoire d’Obama que d’un œil craintif, et nous souhaitons dors et déjà bonne chance au gouvernement israélien pour lui tenir tête.

Juif.org

Laisser un commentaire