EN DIRECT. Gaza: Deux roquettes tirées sur Tel Aviv explosent sans faire de dégâts

COMBATS – La nuit de jeudi à vendredi a été marquée par de nouvelles frappes des deux côtés…

15h42: L’Irak brandit la menace de l’arme du pétrole à l’encontre d’Israël
Le représentant de l’Irak auprès de la Ligue arabe a brandi vendredi la menace de l’arme du pétrole pour mettre fin aux attaques israéliennes contre la bande de Gaza. «L’Irak va inviter les ministres (arabes) à utiliser l’arme du pétrole afin de faire pression sur les Etats-Unis et tous ceux qui sont aux côtés d’Israël», a déclaré Kaïs al Azzaoui à des journalistes au Caire. «L’arme économique est la plus puissante que nous pouvons mettre en oeuvre dès maintenant pour affirmer notre solidarité avec le peuple palestinien étant donné qu’il n’existe pas, sur le terrain actuellement, de puissance militaire en mesure de tenir tête à Israël», a-t-il ajouté.

15h40: L’armée israélienne intensifie ses préparatifs pour une éventuelle opération terrestre dans la bande de Gaza

15h33: Le Premier ministre turc dénonce les motivations de Netanyahou
Pour le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, les raids israéliens de ces trois derniers jours sont une manoeuvre de politique intérieure avant les élections législatives de janvier dans l’Etat hébreu. «Avant les élections (de janvier), les Israéliens tirent sur des gens innocents à Gaza, pour des fausses raisons qu’ils ont eux-mêmes fabriquées», a-t-il dit aux journalistes à Istanbul, assurant que «la République turque se tient aux côtés de nos frères de Gaza.»

15h11: Quatre-vingt six roquettes interceptées par le «Dôme de fer» israélien
Israël affirme avoir intercepté 86 roquettes grâce à son système de défense aérienne aujourd’hui. Dans le même temps, les bombardements se poursuivent à Gaza, selon les journalistes présents sur place.

14h51: Israël déploie ses réservistes
Seize mille réservistes israéliens ont commencé à être mobilisés ce vendredi près de la frontière avec la bande de Gaza.

13h51: Le président polonais préoccupé par les événements de Gaza
Le président polonais Bronislaw Komorowski a exprimé son «énorme préoccupation sur l’escalade du conflit dans cette région». Il espère que «ce conflit ne passera pas à l’étape supérieure d’une intervention au sol». «La Pologne peut aussi jouer un rôle parce qu’elle a toujours voulu rester modérée dans ses relations dans la zone du conflit», a-t-il ajouté.

13h49: François Hollande «très préoccupé par ce qu’il se passe dans la zone de Gaza»
Le président français s’est dit ce vendredi «très préoccupé par ce qu’il se passe dans la zone de Gaza», lors d’une visite officielle à Varsovie, en Pologne. «J’ai donc, tout au long de la journée de jeudi, avec le ministre des Affaires étrangères, pris toutes les initiatives pour éviter ce déchaînement de la violence», a-t-il ajouté. «Nous continuerons d’utiliser toute notre influence pour éviter une escalade», a-t-il assuré. «J’ai eu au téléphone Benyamin Netanyahou (Premier ministre d’Israël) et je lui ai dit que nous étions conscients de l’exigence pour Israël de sa propre sécurité mais qu’il y avait aussi à éviter justement de tomber dans des provocations qui pourraient dégénérer», a précisé le président français. Il a ajouté qu’il avait également eu au téléphone le président égyptien Morsi «pour lui demander d’utiliser toute son influence pour éviter d’autres actions».

13h28: Nous n’abandonnerons pas Gaza, dit le président égyptien
L’Egyte n’abandonnera pas Gaza à son sort, a déclaré vendredi le président égyptien Mohamed Morsi, qui a délégué sur place son Premier ministre dans la matinée. Il a estimé que les frappes israéliennes contre l’enclave palestinienne constituaient «une agression flagrante contre l’humanité». «Le Caire ne laissera pas Gaza livré à lui-même», a-t-il ajouté selon l’agence de presse nationale MENA. «L’Egypte d’aujourd’hui n’est pas l’Egypte d’hier, et les arabes d’aujourd’hui ne sont pas les arabes d »hier», a-t-il dit.

12h58: Vingt morts palestiniens depuis mercredi selon le Hamas
Le ministre de la Santé du Hamas a indiqué à un correspondant de la BBC que depuis le début des bombardements israéliens mercredi, 20 Palestiniens sont morts, dont une femme et six enfants, et 250 blessés.

12h42: Deux roquettes tirées sur Tel Aviv, pas de dégâts
Les sirène ont sonné et une violente explosion s’est faite entendre à Tel Aviv après que deux roquettes ont été tirées depuis Gaza, mais aucun dégât n’est à déplorer, selon la télévision israélienne. L’une est tombée dans la mer et l’autre sur une zone non habitée de la banlieue de la ville.

12h31: Les échanges de tirs se poursuivent sous l’oeil de Twitter
Les bombardements de l’armée israélienne sur Gaza et les roquettes lancées depuis l’enclave palestinienne vers l’Etat hébreu se poursuivent à la mi-journée,témoignent les journalistes présents à Gaza. Un reporter de la BBC envoie sur Twitter la photo de ce qui ressemble au lancement d’une roquette depuis Gaza.

Est-ce lié? Quelques minutes plus tard, un journaliste français signale une alerte sur Tel Aviv.

12h05: Nouvelle visite officielle d’un ministre étranger
Après le Premier ministre égyptien aujourd’hui, le ministre tunisien des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, se rendra samedi à Gaza. Cette visite constitue la «confirmation de la position initiale de soutien politique à Gaza», a déclaré vendredi dans un communiqué le porte-parole du président tunisien Moncef Marzouki.

11h50: Le Premier ministre égyptien visite un hôpital à Gaza City
Pendant sa visite de quelques heures, Hicham Kandil (au centre avec la barbe noire) s’est rendu dans un hôpital en compagnie du Premier ministre du Hamas.

11h31: Deux morts dans le nord de la bande de Gaza selon des sources palestiniennes
Une source de sécurité palestinienne a indiqué vendredi à l’AFP que «les avions (des forces) d’occupation ont bombardé un groupe d’habitants dans la zone de Nazila» dans le nord de la bande de Gaza. Des sources médicales palestiniennes ont fait état de deux morts dans cette frappe.

10h51: Le ministère de l’Intérieur détruit par les bombardements
Plusieurs journalistes envoient sur Twitter ce matin des photos des décombres du ministère de l’Intérieur gazaoui.

10h44: Le Premier ministre égyptien quitte Gaza
Le Premier ministre égyptien Hicham Kandil a quitté Gaza pour rentrer en Egypte, rapporte sur Twitter le responsable «Moyen-Orient» de la BBC. Le cessez-le-feu honorant sa présence n’a pas été respecté.

10h20: L’armée israélienne atteint des rampes de lancement à Gaza
Selon les informations de l’armée israélienne recueillies sur place par des journalistes de 20 Minutes, 50 roquettes ont été tirées ce matin depuis Gaza en direction d’Israël. Dans le même temps, Tsahal affirme avoir réussi à toucher des rampes de lancement situées dans la bande de Gaza.

9h08: La trève temporaire n’est pas respectée 
Des roquettes tirées de Gaza sont tombées vendredi matin sur le sud du territoire israélien peu après l’arrivée du chef du gouvernement égyptien. L’aviation israélienne a répliqué en attaquant la demeure du chef du Hamas pour le sud du territoire, a-t-on appris auprès du mouvement islamiste au pouvoir dans l’enclave.
«Le Hamas ne respecte pas la visite à Gaza du Premier ministre égyptien et viole le cessez-le-feu provisoire accepté par Israël», a déclaré sur Twitter Ofir Gendelman, porte-parole du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

8h43: Près de la bande de Gaza, la nuit passée dans des abris
Dans la ville israélienne de Netivot, pas loin de la frontière avec la bande de Gaza, plusieurs habitants se sont réfugiés dans des abris alors que deux roquettes sont tombées jeudi dans la région de Tel Aviv. Témoignage.

8h12: Le Premier ministre égyptien est arrivé dans la bande de Gaza pour afficher le soutien de l’Egypte au Hamas
Hicham Kandil est accompagné de responsables égyptiens, qui étudieront la faisabilité d’organiser un cessez-le feu, explique-t-on de source gouvernementale égyptienne sous le sceau
de l’anonymat.

7h21: Israël cessera son offensive sur Gaza pendant la visite du Premier ministre égyptien
Le Premier ministre égyptien Hicham Kandil va visiter pendant trois heures la bande de Gaza. Israël cessera alors toute attaque contre le territoire palestinien. Hicham Kandil sera accompagné de responsables égyptiens, qui étudieront la faisabilité d’organiser un cessez-le feu, explique-t-on de source gouvernementale égyptienne sous le sceau de l’anonymat.

7h08 : La nuit de jeudi à vendredi marquée par les frappes
Le ministère de l’Intérieur du Hamas a dénombrant 130 raids durant la nuit. De son côté, l’armée israélienne a comptabilisé 466 frappes depuis le début de l’opération «Pilier de défense», mercredi.

Deux jours de frappes aériennes israéliennes contre la bande de Gaza mercredi et jeudi ont tué 19 Palestiniens, dont 12 civils. La nuit de jeudi à vendredi a été marquée par les bombardements, le ministère de l’Intérieur du Hamas dénombrant 130 raids durant la nuit. De son côté, l’armée israélienne a comptabilisé 466 frappes depuis le début de l’opération «Pilier de défense», qui vise à stopper les tirs de roquettes tirées depuis Gaza sur le sud du territoire hébreu.

Si le Conseil des Nations unies s’est déjà réuni à New York, aucune décision n’a pour le moment été prise, à part un appel au calme entre les parties.

 

Laisser un commentaire