Après avoir conduit ses soldats à la victoire pendant la guerre de Kippour, organisé le sauvetage des Juifs d’Éthiopie et participé à des opérations aux côtés des plus grands, Amnon Lipkin-Shahak, 15ème chef d’état-major de Tsahal, est décédé ce matin à l’âge de 68 ans. Retour en photos sur 36 années au service de la défense d’Israël.

Né en 1944 à Tel Aviv, Amnon Lipkin-Shahak débute sa carrière militaire chez les parachutistes. Commandant pendant la Guerre des Six jours en 1967, puis officier de la Guerre de Kippour en 1973, il mène ses soldats à la victoire dans le désert du Sinaï et encadrera les entraînements de l’armée en vue de la Guerre du Golfe en 1990.

Un grand, parmi les grands

Pendant sa vie, Amnon Lipkin-Shahak combat aux côtés des plus grands comme pendant l’Opération Printemps de la Jeunesse. Dans la nuit du 9 au 10 avril 1973, l’unité d’élite des forces spéciales israéliennes, la Sayeret Matkal, effectuent un raid contre plusieurs cibles de l’Organisation de Libération de la Palestine à Beyrouth et à Sidon au Liban. En une nuit, ils éliminent 50 membres haut placés de l’OLP, notamment l’adjoint de Yasser Arafat, Abou Youssef. Parmi les commandants des forces de Tsahal qui participent à l’opération, on retrouve notamment Ehud Barak, Yoni Netanyahou et Amnon Lipkin-Shahak.

En 1991, Amnon Lipkin-Shahak devient le 15ème chef d’état –major. Son mandat est fortement marqué par l’Opération Salomon, pendant laquelle 15 000 Juifs d’Éthiopie ont été ramenés en Israël.

Amnon Lipkin-Shahak s’est éteint hier à l’âge de 68 ans.

Héros d’Israël, repose en paix. ז”ל

Laisser un commentaire