France : Les avantages fiscaux dont bénéficient les retraités sont sur la selletteArticle Précédent
Mars : Le dernier Méteor en lecture sur AshdodCafé !Article Suivant

Netanyaou aurait-il réussit à fonder sa coalition ?

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Netanyaou aurait-il réussit à fonder sa coalition ?

Israël semble s’orienter vers une coalition gouvernementale basée sur une alliance entre les partis Likoud, Yesh Atid et Habait Hayéhoudi.

Netanyaou-Lapid

 

Depuis Dimanche, des réunions « secrètes » se tiennent entre les principaux dirigeants de ces partis, Yair Lapid ayant hier rencontré le numéro 2 du Likoud-Beitenou, Avigdor Lieberman, 2 jours après la tenue de pourparlers secrets avec Netanyaou.

Selon le Maariv, ces dernières discussion portaient sur la volonté qu’a exprimé Yair Lapid de récupérer le poste de Ministre des Affaires Etrangères, poste précédemment, et brillament, tenu par Avigdor Lieberman. Lapid avait créé la suprise en demandant ce poste, alors que sa campagne électorale basée sur les questions sociales aurait plus laissé à penser qu’il aurait réclamé un portefeuille « national ». Arouts 2 rapportait d’ailleurs hier que Binyamin Netanyaou lui avait offert à la place le portefeuille des Finances.

Egalement hier, Lapid indiquait cependant, lors d’un meeting où il est apparu jovial, que les discussions sur la coalition « étaient loin d’être terminées ». « Beaucoup de questions ont été réglées, mais la politique israélienne réserve bien des surprises… Nous avons attendu jusqu’à maintenant, nous pouvons attendre encore un petit peu plus et alors nous saurons tout », a-t-il ajouté.

Dimanche, Netanyaou avait tenu une longue réunion avec le leader de Habait Hayéhoudi, alimentant les spéculations sur des accords avec son parti et celui de Lapid dans le but de former un gouvernement. Il avait également signalé au Shas qu’il ne serait pas capable de les intégrer dans la coalition – ce qui était une demande clé de la part de Yesh Atid.

Lundi, Bennet indiquait quand à lui que l’air du temps semblait bien être à une coalition entre son parti, celui de Lapid et le Likoud, tout en mettant en garde contre toute précipitation. « Nous avons retroussé nos manches et travaillons très dur pour aider Netanyaou à former un gouverment au service du peuple », a-t-il annoncé. « Il y a une volonté de former un gouvernement dés que possible, et nous venons seulement avec l’intention d’aider le ¨Premier Ministre à ce faire. »

Shelly Yachimovich, la leader du parti travailliste, a elle promis Lundi que son parti serait « une vraie opposition » au gouvernement Netanyaou, parlant en particulier des sévères coupes budgétaires que Netanyaou semble envisager. Il faut dire que vu la rupture dans laquelle elle a engagé son parti en annonçant vouloir s’associer avec les partis arabes vicéralement, voir haineusement antisionistes, dans l’intention de former un éventuel gouvernement, personne ne s’attendait à la voir s’engager dans une attitude constructive…

Daniel Ben Méir – JSSNews

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël