Chef des renseignements militaires : “Notre principale menace est l’Iran”Article Précédent
Shimon Peres invite le pape François à venir dès que possible en IsraëlArticle Suivant

Pourquoi les juifs américains font-ils l’ayah?

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Pourquoi les juifs américains font-ils l’ayah?

sources : JordSAM  www.alyah.fr

Il n’y a pas longtemps, j’ai eu cette discussion à propos des juifs de France où on me disait qu’ils n’avaient pas la fibre sioniste. Je ne suis pas certain de partager cette opinion, mais je me suis tout de même posé la question: comment ça se passe chez les autres?

Et donc je suis parti en quête d’informations sur l’alyah des américains: ces juifs qui vivent dans un relatif confort matériel et qui n’ont pas autant de problème d’antisémitisme. J’ai donc fureté sur le web et je suis tombé sur cet article (texte original) que je me permets de traduire librement ici :

Depuis l’établissement de l’état d’Israël en 1948, le pays a servi de refuge contre l’oppression pour de nombreux juifs de par le monde. Des vagues d’immigrants sont ainsi arrivées de Russie, pour fuir le communisme, d’Ethiopie pour échapper à la violence, d’Irak… et de façon générale, du monde entier pour s’extraire à l’antisémitisme. Des quatre coins de la terre, les juifs ont lutté pour échapper à la tyrannie, à l’insécurité ou plus prosaïquement à la mort. Ils ont du se battre pour parvenir à ce havre: la terre de leur ancêtres.   

Pourtant aujourd’hui, une tendance nouvelle se dessine pour l’alyah. Des juifs vivant dans le confort et la paix, assurés d’une relative sécurité personnelle, s’envolent pour Israël. Ainsi Nefesh b’Nefesh, une association qui aide financièrement et logistiquement les juifs nord-américains à faire leur alyah a accompagné plus de 20 000 Olim américains et canadiens depuis 2002.

alyah americaine

 l’issue d’une analyse superficiel de la situation de l’état d’Israel et des tensions qui ont court au proche et moyen orient, on ne peut que se poser la question suivante: que viennent-ils faire dans cette galère?

Pourquoi des juifs américains, abandonneraient-ils les largesses matérielles et la sécurité que la première puissance mondiale peut offrir à ses concitoyens pour aller s’installer dans un pays qui vit en permanence comme sous une épée de Damoclès? Un pays qui fait à peine la taille d’un des plus petits états américains et qui est menacé par ses voisins, qui souffre du terrorisme et au sein même de ses frontières. Qui plus est, un pays dont l’existence même est constamment mise en cause au sein des plus « hautes » instances mondiales.  

Pour de nombreux américains, cependant, la réponse est simple: Israël est la terre des Juifs. C’est la terre promise à Abraham, celle où fut construit le Temple et celle que nous avons pleuré et espéré retrouver pendant près de 2000 ans. De plus, avec l’accroissement de la population juive en Eretz, la majorité du peuple y sera très bientôt résidente. Aussi il apparaît de plus en plus clairement qu’en s’établissant en Israël, les juifs font bien plus que se reconnecter avec leur racines, ils sont en train de définir leur futur en tant que Peuple Juif. De nombreux américains, quand ils font leur alyah, ont cet objectif de participer au futur de la nation juive.

alyah americaine2

Indiscutablement, une grande partie des juifs américains qui font leur alyah depuis quelques années sont pratiquants. D’une part, ils y a ceux que la crise financière et les troubles politiques ont poussé à chercher du réconfort dans la spiritualité. Mais d’autre part, il y surtout le fait que pour les juifs orthodoxes, Israël est le seul endroit où ils pourront vivre pleinement leur foi. La vie en Israël offre un cadre plus conforme aux exigences de la Torah, avec par exemple, un calendrier qui permet de respecter le shabbat et les fêtes. En outre, tous ressentent qu’en Israël il est enfin possible de pratiquer son judaïsme sans subir de discriminations ou de railleries comme en occident.

Par ailleurs, il existe un nombre considérable d’options en terme de cacherout et pour l’éducation des enfants. Et ce, à des prix qui sont incroyablement compétitifs par rapport au système américain. Enfin, certains sont motivés à l’idée de pouvoir respecter certains commandements qui ne peuvent être appliqué qu’en Israël, comme par exemple les lois qui ont trait à l’agriculture.

Pourtant, il ne faut pas oublier que l’alyah est une cause qui transcende l’individu et qui a des répercussions sur le monde entier. D’un point de vu politique, il s’agit de renforcer l’unique démocratie de la région. Alors que d’un point de vu religieux, il s’agit de réaliser les promesses de nos prophètes: le retour à Sion du Peuple Juif.

Au cours de l’Histoire, les juifs en exile ont vécu dans tous les hémisphères. Maintes fois, ils ont été exilés, déportés, assassinés ou forcé de tout reprendre à zéro. A chaque fois, ils se sont adaptés et ont même réussi à s’épanouir au sein d’autres cultures, mais ils ont toujours gardé un statut particulier. Pour les juifs, l’Etat d’Israël, c’est bien plus qu’une affaire de géopolitique, c’est la preuve que le Peuple juif peut à nouveau fonctionner comme une nation, ce qui a des implications pour sa survie et son essence même. 

Les juifs du monde entier ont pu assister à ce retournement miraculeux de l’Histoire où ils sont passé du désespoir de l’oppression la plus abjecte à l’accomplissement le plus spectaculaire que la terre ait porté. C’est pour cela qu’ils se sentent appelés à rejoindre leur frères pour bâtir l’avenir de leurs enfants. Cet appel à réaliser la promesse pluri-millénaire qui a rythmé nos Sedarim à Pessah est ce qui inspire des milliers d’américains, tous les ans, à quitter leur maisons, leurs communautés, leurs familles parfois, pour venir  vivre leur rêves et celui de tout leur Peuple en Israël.  

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël