Ashdod : Le parlement des filles !!!Article Précédent
Festival pour toute la famille les 27 et 28 MarsArticle Suivant

Les pierres tuent !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Les pierres tuent !

Les blessures causée par les jets de pierres sont un phénomène courant en Judée-Samarie. Les jets de pierres, les cocktails molotov et les pneus piégés, sont tous des actes terroristes rentrant dans la catégorie de la «terreur populaire». Ces attaques se produisent tous les jours et sont ignorées par les médias traditionnels. Et pourtant, les jets de pierres peuvent être fatals.

Jeudi 14 mars, une mère et ses trois jeunes filles voyageaient dans leur voiture près de la ville d’Ariel lorsqu’un chauffeur de camion a perdu le contrôle de son véhicule suite à des jets de pierres le visant. Le camion a percuté la voiture, blessant légèrement la mère et deux de ses filles. La plus jeune d’entre-elles, trois ans, a été grièvement blessée et transportée vers l’hôpital le plus proche. Les médecins travaillent sans relâche pour sauver sa vie.

Mais saviez-vous qu’un simple caillou peut tuer ?

29 janvier 1983 : Esther Ohana (21)

Tuée  par une pierre lancée sur sa voiture près du village palestinien de Dahariya alors qu’elle rentrait chez elle à Jérusalem. La pierre atteint sa tête et plonge la victime dans le coma. Après deux semaines dans un état végétatif, elle décède le 12 février.

24 février 1989: SFC Benny Meisner (25)

Benny est tué par un bloc de béton lancé sur sa tête à Naplouse.

6 octobre 2000: Bachor Jean (54)

Tué au cours de la seconde Intifada par des blocs de pierres lancés sur son véhicule lors d’un voyage de Haïfa à Rishon Le’Zion. Les pierres brisent le pare-brise de sa voiture avant de venir s’écraser sur sa poitrine. Son frère, qui était au volant du véhicule, le transporte aussi vite que possible à l’hôpital, mais il est déjà trop tard. Les responsables étaient originaires du village arabe de Jisar-Zarka.

7 mai 2001: Koby Mandell (13) et Yosef Ishran (14)

Lynchés à mort avec des pierres durant une randonnée dans les environs de leur village de Tekoa en Judée-Samarie. Leurs corps massacrés ont été trouvés dans une grotte.

Les auteurs n’ont pas été identifiés.

2 juin 2001: Yehuda Haïm Shoham (5 mois)

Décédé suite à ses blessures après que des pierres lancées sur la voiture de ses parents pendant leur trajet près du village palestinien d’Isawiya. La famille était sur le chemin du retour vers leur maison à Shilo, lorsqu’un bloc de pierre est lancé en leur direction et traverse le pare-brise avant de venir s’écraser sur le bébé.

23 septembre 2011: Asher Palmer (25) et son jeune fils Jonathan (12 mois)

 

Le père et son fils trouvent la mort lorsque leur voiture s’écrase dans un tunnel après que des roches aient frappé leur véhicule près Kirya Arba. Deux Palestiniens du village voisin de Halhul ont admis les faits.

En 1999, le tribunal de Tel Aviv a estimé que les dommages causés par des pierres lancées sur un véhicule devaient être considérés comme un crime de haine et non comme un accident de la circulation.

Les jets de pierres peuvent sembler inoffensifs, mais il s’agit d’une réelle menace de mort légalement définie.

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël