Une poignée de descendants de la petite, mais influente communauté juive du Cap-Vert doivent se rendent prochainement dans l’archipel ouest-africain pour honorer la mémoire de leurs ancêtres et leur patrimoine unique. Jeudi 2 mai 2013, ils inaugureront la sépulture où sont enterrés les juifs dans le cimetière municipal de Praia, la capitale de l’archipel. Longtemps négligée, elle a été restaurée avec l’aide financière du roi du Maroc.

timthumb_15

« Connaître mon passé est très important pour moi, cela me procure un sentiment de continuité », a déclaré à l’AFP John Wahnon, dont le grand-père et l’arrière grand-père ont immigré au Cap-Vert au 19e siècle, venant de Gibraltar. L’homme de 71 ans a immigré aux États-Unis quand il était jeune adulte, un pays qui abrite désormais près d’un demi-million de personnes d’origine capverdienne.

http://m.aufaitmaroc.com

Laisser un commentaire