PatrickKKKKKKK est de retour et des places sont à gagner sur Ashdodcafé !Article Précédent
L’Alya bat son plein, avec ou sans la grève au ministère des Affaires étrangères !Article Suivant

La viande, le vin et le linge propre avant Ticha Béav !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

rav AtlanLe Chabbat qui précède le jeûne du 9 Av :

La plupart des décisionnaires disent qu’il n’y a pas de deuil le jour du Chabbat, c’est pour cela que nous mangeons de la viande et buvons du vin, nous chantons sans aucune restriction, si nous avons une coutume contraire à cette loi, nous respecterons la coutume et surtout nous ne provoquerons pas de désaccord.

Le Chabbat qui précède le jeûne du 9 Av est surnommé Chabbat H’azon (Chabbat 13 Juillet 2013), en raison du premier mot de la Haftara qui est lue ce Chabbat.

nous préparerons du linge propre avant la semaine.

Porter du linge propre pendant la Chavouâ Chéh’al Bo Tichâ Béav :

Pendant la Chavouâ Chéh’al Bo Tichâ Béav à partir du samedi soir 13 juillet 2013 soit le 6 Av 5773, il y a l’interdiction de laver le linge ou bien de porter du linge propre. C’est pour cela que nous préparerons du linge propre avant la semaine.

Comment si prend-t-on ?

Avant samedi soir 13 juillet 2013 soit le 6 Av 5773, je vous conseille de le faire dès cette semaine :

Revêtir du linge propre pendant une demie heure ou plus et le changer et ainsi de suite jusqu’à se faire une réserve de linge pour la semaine de Tichâ Béav car nous ne pourrons pas mettre de linge propre, excepté le linge de corps (tricots de corps, culottes, chaussettes …..)

La tradition Ashkénaze, est d’arrêter de laver le linge dès Roch H’odech Av.
Il est permis de laver le linge des enfants en bas âge, lorsqu’ils ont 2 ou 3 ans.

Si l’on désire préparer les vêtements le Chabbat 13 juillet 2013 :

On peut cependant le faire en agissant ainsi :

a) Revêtir des vêtements le vendredi soir
b) Changer de vêtements le Chabbat matin
c) Après la sieste, changer de nouveau les vêtements.

De cette façon, nous ne transgressons pas l’interdit de préparer le Chabbat pour la semaine puisque les vêtements ont servis également pour Chabbat.

Si on a oublié de préparer les vêtements :

Dans le cas où l’on a oublié de préparer les vêtements pour la semaine de Tichâ Béav, il suffit de placer le vêtement pendant environ 1 heure sur un sol brut, il sera permis de le revêtir pendant la semaine dans laquelle tombe le 9 Av, car il n’a plus le statut de vêtement propre.

De goûter les plats de viande :

b) Il est permis de goûter les plats de viande, la veille de Chabbat, vendredi 12 juillet 2013 afin de vérifier s’ils sont suffisamment assaisonnés.
c) Certains décisionnaires autorisent de goûter les plats la veille de Chabbat H’azon, même sans la nécessité de vérifier leur assaisonnement, puisque selon la Kabbala (le sens mystique de la Torah), il y a une grande signification au fait de goûter systématiquement les plats destinés à Chabbat, la veille de Chabbat. Toutefois, la personne qui s’impose la rigueur sur ce point est digne de bénédiction.

De manger les plats de viande après Chabbat :

a) Si il reste après Chabbat 13 juillet 2013, de la viande que l’on a cuisiné pour Chabbat, il est préférable de la congeler et de la manger après Tichâ Béav :
b) Certains décisionnaires permettent de la consommer lors de la Séoudat Réviît (le 4ème repas que l’on prend à l’issu de Chabbat samedi soir 13 juillet 2013, après la Havdala).
c) Les personnes qui consomment de ces restes, même durant les jours qui suivent le Chabbat 13 juillet 2013, ont un appui dans la Halakha.

La Havdala sur du vin :

Pour la plupart des Séfaradim, on récitera la Havdala sur du vin le samedi soir 13 juillet 2013, comme le tranche le Choul’han Aroukh, mais pour les Achkenazim, un adulte récitera la Havdala sur du vin et un enfant de moins de 13 ans boira le vin si il n’y a pas d’enfant de moins de 13 ans, il sera préférable de prendre du jus de raisin et un adulte le boira.

Quelles sont les personnes qui ont le droit de consommer de la viande :

a) un malade, même sans gravité,
b) les garçons en dessous de l’âge de 13 ans, pour les filles en dessous de l’âge de 12 ans,
c) une femme qui a accouché depuis moins de 30 jours,
d) une femme qui allaite, qui risque d’engendrer des conséquences négatives sur la santé de l’enfant,
e) une femme enceinte qui souffre beaucoup de sa grossesse,
f) les personnes âgées.

Rav Atlan

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël