Article Précédent
location en toute période et en toute saison !!!Article Suivant

baisse des prix des voitures en coupant les marges du marché !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
baisse des prix des voitures en coupant les marges du marché !

Le gouvernement israélien veut faire baisser les prix des voitures en coupant les marges du marché !

Quand vous achetez une voiture 10.000 euros en France, elle vous coûte entre 22 et 25.000 euros en Israël. Ce n’est pas un mauvais rêve, c’est une simple réalité. Et la fameuse « remise » faite aux Olim Hadashim (nouveaux immigrants) n’est pas de 20%, mais de 5% à tout casser !

Oui, les voitures sont très chères en Israël. Par exemple, une Toyota Corolla de 3 ans, avec 80.000 km au compteur, vous coûtera 15.000 euros. Et c’est sans compter sur les assurances, l’essence, l’entretien. Une ruine !

voitures

La raison de tout cela ? Des taxes hallucinantes ! Plus de 100% de taxe par rapport à la loi en vigueur en France par exemple. Et je ne parle même pas des prix américains !

C’est dans ce contexte que la commission des affaires économiques de la Knesset a tenu lundi sa première réunion sur le droit de licence des véhicules à moteur destiné à réglementer tous les aspects concurrentiels et administratifs des véhicules automobiles, des pièces de rechange, des garages, et du marché de l’assurance.

Au début de la réunion, le ministre des Transports Yisrael Katz a déclaré que le niveau de motorisation d’Israël était « plus bas qu’en Europe, » et que la réforme dont il est l’initiateur vise à rendre plus facile, pour la classe moyenne e les pauvres, l’achat de voitures.

Joint par téléphone, Yisrael Katz explique à JSSNews « que dans l’avenir, il sera possible de faire baisser les prix. Le gouvernement l’a fait pour le téléphone portable. Pour l’importation d’un grand nombre de biens. Israël peut faire plus pour baisser les prix sans forcément toucher aux taxes: il faut parler à ceux qui tiennent le marché, il faut parler des marges et des bénéfices des gens du secteur. »

Etrange perception de l’économie que celle du ministre: faire chuter les bénéfices des uns, garder haut ceux de l’Etat.

Selon Katz, « le marché n’a aucun critère commun. Chaque consommateur paye selon la tête qu’il a devant le garagiste. »

Egalement joint par JSSNews, le directeur de l’industrie des importateurs d’autos en Israël, Enoch Yaki, se « félicite de la chute des prix prévue par le gouvernement. » Mais il ajoute aussitôt : « mais c’est au gouvernement de baisser les taxes… »

Par Dan Birenbaum – JSSNews

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël