Invité du Grand Direct d’i24news mercredi soir, Patrick Bruel, s’est prononcé pour un Etat palestinien

1008821_275207519286832_1998642771_o

arrivé en Israël dans le cadre d’une tournée de plus de 60 dates, le chanteur français était l’invité du Grand Direct de Jean-Charles Banoun. Interrogé sur les difficultés à défendre la position d’Israël en France, Patrick Bruel a répondu que cela dépendait de la « manière » dont cela est fait. « En ce qui me concerne, je suis un pacifiste, et j’ai toujours prôné la création d’un Etat palestinien à côté de l’Etat d’Israël (…) Je pense à ces Palestiniens malheureux, désœuvrés et parfois humiliés qui ont envie de relever la tête avec un Etat », a-t-il poursuivi. « Je crois plus en un Israël  »grand » capable de s’ouvrir sur le monde qu’au Grand Israël ».

Patrick Bruel assure une tournée autour de son nouvel album « Lequel de Nous », sorti en novembre 2012 et vendu à plus de 250 000 exemplaires. Il fait escale à Tel Aviv pour une représentation unique le 8 août, au Parc des Expositions à Tel Aviv pour présenter son 6 ème album. Il s’agit du troisième passage à Tel Aviv du chanteur.

« Je ne suis pas un chanteur mais un citoyen engagé »

Le chanteur a consacré trois titres de son sixième album à l’actualité. Sa chanson « Les larmes de leur père » parle notamment du Printemps Arabe. « On espère tous la démocratie, qui ferait du bien à tous, et bien évidemment à Israël », a-t-il confié à Jean-Charles Banoun.

« Quand je suis en Israël, je profite et je fais découvrir le pays à mes équipes. Après le concert, nous partons pour le Néguev », a raconté la vedette.

Chanter en Israël : une émotion particulière

Patrick Bruel a salué la chaîne et les équipes d’i24news, qualifiant le projet de « leçon édifiante ». « Je suis très impressionné par votre chaîne de télé. Il y a ici des Arabes israéliens, des Anglais, des Juifs israéliens dans un même open space et les informations circulent entre eux de manière extraordinaire : c’est une leçon édifiante ».

Quant à sa tournée, le chanteur s’est montré particulièrement ému : c’est « probablement mon meilleur spectacle, la synthèse de vingt ans d’histoire avec mon public », a-t-il confié.

lancement campagne electorale lasri 5 8 2012 007

Patrick Bruel en Concert à Tel Aviv, c’était hier soir !!!!

Après une attente d’une heure à l’extérieur, l’organisation laissait vraiment a désirer, nous avons pu assister au meilleur concert que Patrick Bruel ait pu donner en Israel.

Seule et inattendue bévue de l’artiste :  l’interprétation de sa dernière chanson « Les larmes de leur père » qui parle du Printemps Arabe, avec en toile de fond des images de femmes musulmanes voilées.

Dans quel intérêt et dans quel but de provocation a t il agit ainsi en fin de spectacle ! 5000 personnes ont fait le déplacement de tout le pays pour venir le voir et l’euphorie battait son plein!!!!

Dans tous les cas, la réaction de public ne s’est pas faite attendre. L’artiste a été sifflé, hué, injurié et l’ambiance cassée …..

Patrick, en tant que « citoyen engagé », nous aurions préféré t’entendre chanter une chanson sur les enfants de Sdérot, sur la famille Fogiel, sur le boycott permanent d’Israël, sur la haine du juif qui ne cesse de grandir en Europe… comme tu vois ce n’est malheureusement pas les sujets qu’il manque.

Tu as bien essayé de « rattraper le coup » en chantant casser la voix, mais en ce qui me concerne, tu m’as « cassé » le coeur !

Laisser un commentaire