Le chef des opérations de l’Armée de l’Air israélienne, le général de brigade Amikam Norkin, est récemment rentré d’une visite officielle en Europe où il a renforcé les liens entre l’Armée de l’Air israélienne et ses alliés sur le continent. Ensemble, ils ont partagé conseils et avis, ont renforcé leurs relations et leur coopération et ont planifié les prochains exercices conjoints. Tour d’horizon entre Tsahal et les armées aériennes étrangères.

1er arrêt : L’Armée de l’Air américaine à la base militaire de Ramstein, en Allemagne

Le chef des opérations de l’Armée de l’Air israélienne est allé en Allemagne pour rencontrer des hauts responsables de l’Armée de l’Air américaine. Ils ont discuté des principaux points de l’accord de défense commune entre les forces aériennes israélienne et américaine. A également été abordé le partenariat au sens large entre les deux nations et les protocoles à suivre en temps de paix ou de guerre.

Les chasseurs israélien et américain lors d’un exercice en Allemagne
Les chasseurs israélien et américain lors d’un exercice en Allemagne

2ème arrêt : Paris, France

L’Armée de l’Air française a une expérience opérationnelle pour relever des défis semblables à ceux d’Israël. De passage à Paris, le général de brigade Norkin a discuté des stratégies à court et long termes, du défi d’opérer en zone urbaine et d’utiliser les renseignements militaires français en temps réel. La coopération entre la France et Israël s’est nettement améliorée ces dernières années. L’Armée de l’Air française est de plus en plus intéressée par les drones – un domaine dans lequel Israël est pionnier.

“La France est un leader européen et la coopération entre les forces aériennes a non seulement une grande influence sur les deux armées, mais aussi sur la relation entre les deux pays”, a précisé le général de brigade Norkin. Le chef des opérations de l’Armée de l’Air israélienne a invité l’Armée de l’Air française à suivre des formations en Israël et, en retour, les pilotes de Tsahal ont été invités à voler dans les cieux de la France pour la première fois.

3ème arrêt : Italie

Le général de brigade Norkin a rencontré le commandant de l’Armée de l’Air italienne à la base aérienne Pisa en Italie.

Exercice conjoint entre Tsahal et l’armée de l’air italienne
Exercice conjoint entre Tsahal et l’armée de l’air italienne

Les  commandants des forces aériennes ont discuté des activités communes futures, y compris des exercices d’entraînement potentiels qui coïncideraient avec l’acquisition en Italie de l’avion C-130J Super Hercules – connu en Israël sous le nom Shimshon. En outre, les discussions ont porté sur la prochaine acquisition par Israël des avions d’entraînements M-346 développés en Italie – qui seront connus en Israël sous le nom “Lavie” (lion).

IAF-and-italian-air-force-640x426

“L’Italie est devenue un pays majeur dans tout ce qui concerne l’armée de l’air, à la lumière de l’introduction du M-346 et de tous les programmes de formation associés à sa création”, a déclaré le général de brigade Norkin. “Le commandant de l’Armée de l’Air italienne voit l’Armée de l’Air israélienne comme un véritable partenaire stratégique.”

Le vol à bord du M-386 en Italie a particulièrement marqué le général de brigade Norkin.

4ème arrêt : Grèce

L’Armée de l’Air hellénique et Tsahal se sont entraînés ensemble en Grèce en 2010. Les deux forces aériennes ont pratiqué des exercices simulant des missions de sauvetage. L’exercice a également donné l’occasion aux pilotes de Tsahal de pratiquer le sauvetage dans des terrains montagneux et dans conditions météorologiques difficiles.

Exercice conjoint entre Tsahal et l’Armée de l’Air grecque
Exercice conjoint entre Tsahal et l’Armée de l’Air grecque

5ème arrêt : Roumanie

L’Armee de l’Air israélienne s’est entraînée a plusieurs reprises en Roumanie, notamment en 2011. La topographie montagneuse du pays en fait un lieu unique pour les pilotes de Tsahal. Le commandant de la délégation du dernier exercice, le lieutenant-colonel Yinon, a déclaré qu’il est important de se former sur un terrain différent de celui d’Israël. “Voler dans les zones de haute montagne est indispensable en raison des différentes situations dans lesquelles nous devons opérer pour défendre notre pays”, a-t-il dit.

Les pilotes de Tsahal en Roumanie
Les pilotes de Tsahal en Roumanie

6ème arrêt : Thaïlande

En 2012, deux pilotes de l’Armée de l’Air israélienne se sont envolés vers la Thaïlande afin de mener des exercices conjoints avec la Royal Thai Air Force. Durant la visite, les deux pilotes se sont entraînés avec leurs homologues thaïlandais. Il y a eu des différences linguistiques et opérationnelles, mais la collaboration entre les équipages de Tsahal et de la Royal Thai Air Force s’est déroulée à la perfection. “J’ai montré à l’un des pilotes un exercice de base qui serait utile lors d’un combat aérien”, a déclaré le Major Ziv. “… Lors du vol suivant, le pilote thaïlandais a directement mis en œuvre mes conseils.”

tsahal.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.