Une vingtaine de personnes ont participé à cette première rencontre avec le député Yoni Chetboun du Parti Bayit HaYehoudi, le Foyer juif qui s’est déroulée chez nos amis Shaul et Orah.
IMG_2920
Le débat a été animé et enrichissant, chacun soucieux de bien comprendre le but et la vision de cette nouvelle liste candidate aux élections municipales et quel est l’intérêt et la part que les francophones auraient à jouer dans ce cadre. Le point fort de cette liste est d’affirmer les valeurs sionistes au sein de la jeunesse qui se perd à Ashdod (alcool, drogue…) en privilégiant une éducation basée sur les valeurs juives. C’est un sujet cher également aux francophones qui n’ont pas toujours la possibilité de trouver des établissements scolaires correspondant à leurs aspirations.
Le sujet de l’immobilier a également été abordé. Le programme complet sera bientôt publié avec la liste des candidats.
Le second point fort est le contact personnel avec la population. Ainsi que l’avait promis Yoni Chetboun lors des dernières élections législatives qui a vu la montée fulgurante de ce parti, les députés se déplacent régulièrement dans le pays pour se tenir au courant des problèmes et besoins locaux.
Il en est de même pour les candidats qui se présentent aux élections municipales dont la tête de liste est Neria On, un avocat né à Ashdod, qui a travaillé à la mairie d’Ashdod, ainsi que le candidat francophone qui se tiendront à l’écoute de chacun pour aider à résoudre et répondre aux attentes de la population francophone.
Pour reprendre le slogan de Bayit HaYehoudi, quelque chose de nouveau a commencé en Israël, et quelque chose de nouveau va commencer à Ashdod!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.