arie ros cave a vinCe titre est « ma » traduction littérale du nom de la cave à vins dont Arié Ros est l’échanson, le maître des lieux, le conseiller attentif et gourmand de tout ce qui se trouve dans sa boutique. Une «  cave-boutique » où l’on se sent bien, dès le seuil franchi, tant l’hôte a l’urbanité liée à sa personne.

arie ros bonbons

Disons-le tout de suite, l’expression « cave à vins » est trop limitative. Il ne s’agit pas que de vins mais aussi d’alcools, de bières, de chocolats et même  de… cigares bagués !

arie ros cigares

Bref de quoi humecter nos gosiers et flatter nos papilles !

C’est donc à un tour du monde, d’un flacon l’autre, que nous vous convions.

Commençons,  si vous le voulez bien, par le vin, les vins. Les vins israéliens qui tiennent le haut du pavé sur la scène internationale.

La production israélienne se partage entre vins de terroir et vins de cépage.

arie ros vin

Il ne s’agit pas ici de citer tous les vins que l’on peut trouver chez « notre ministre »( il y a 5 500 produits référencés dans ce hanout) , mais d’en citer quelques-uns. Bien entendu, vous y trouverez  les Gamla, les Benyamina, les Tischbi, les Yogev… mais aussi des vins moins connus comme les « Lueria », Les « Ventura » ( de la région d’ Ofrah), les « Tanya », les « Avidan ». La notion de vin-boutique avec les « Trio » des collines de Jérusalem.

Les bières israéliennes, belges, allemandes irlandaises se déclinent dans une grande variété de flacons.

Est-il besoin de préciser qu’ Arié Ros s’exprime dans un très bon français. C’est un sabra d’un père alsacien et d’une mère d’origine marseillaise. ( La famille est arrivée en Eretz dans les années 1960)

Autant vous dire que vous y trouverez une belle gamme de Pastis, d’anisettes, de boukha…

Les whiskys s’affichent. Les single malt pour lesquels on compte 50 références. Ou d’autres comme le « Maguirai’s », un whisky canadien à la pomme !

Les vodkas, aux beaux flacons transparents gravés comme les Pravda, les Sobieski, les Lithuanian…

D’autres alcools pour poursuivre notre voyage autour du monde : l’absinthe avec sa belle couleur verte, le limonchello né sur les terres ensoleillées de la Sicile, une terre chérie et habitée par les juifs…

Enfin, pour continuer à faire la fête des champagnes français comme les Laurent Perrier…

Depuis plus de 5 ans, sous les arcades de la City, à deux pas du café de la Paix( au 9 Tachar), l’enseigne au «  Ministre de la Boisson » est une adresse du bien-vivre  et du sens du partage.

Rien de tel qu’un moment de « convivenca » entre parents, amis ou un moment en amoureux autour d’une bonne bouteille.

C’est ce que nous vous souhaitons à chacune et chacun d’entre vous, chers lecteurs !

( ouverture du magasin : tous les jours de 10h à 22h, le vendredi de 9h jusqu’à une heure avant chabath ;  tel 08 855 42 07)

Norbert Bel Ange Pour Ashdod café le 27/09/2013

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.