Elections Municipales Israéliennes Article Précédent
Conférence du docteur David Harari, l'inventeur du drone israélienArticle Suivant

Serge Toubiana, Directeur de la Cinémathèque française, en Israël à partir du 30/10

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël sont heureux d’accueillir, dans le cadre du 40e anniversaire de la Cinémathèque de Tel Aviv :

Serge Toubiana

Directeur Général de la Cinémathèque française

« Une histoire inattendue du cinéma français : quelques francs-tireurs »
Une sélection de 8 films français choisis par Serge Toubiana projetés dans les cinémathèques de Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem

Serge Toubiana animera le 31 octobre une masterclass à l’Ecole Sam Spiegel de Jérusalem autour de Maurice Pialat. Serge Toubiana sera en Israël du 30 octobre au 3 novembre 2013

Les projections se poursuivront jusqu’au 12 novembre.

Intitulée « Une histoire inattendue du cinéma français : quelques francs-tireurs », la sélection choisie par Serge Toubiana met à l’honneur des réalisateurs à la marge, qui ont ouvert pour le cinéma français de nouvelles voies jusqu’alors inexplorées, des réalisateurs pourtant emblématiques de l’histoire du cinéma français. Il choisit le chef d’œuvre de Maurice Pialat, Van Goh, magistralement interprété par Jacques Dutronc (César 1992 du meilleur acteur), qui sera projeté en ouverture de cette sélection le 30 octobre à 20h à la Cinémathèque de Tel-Aviv. Sur Pialat, Serge Toubiana écrit : « Pialat a toujours évité de suivre la voie normale, d’épouser la grammaire classique du cinéma. Il s’y refusait obstinément, au prix de sacrifices, de disputes, de colères et de malentendus. Mais au bout du compte, chaque film qui naissait était unique en son genre, ne ressemblant à aucun autre, ne ressemblant pas non plus à celui que Pialat imaginait lui-même à l’origine ».

Seront également projetés l’incontournable Quai des brumes de Marcel Carné avec Jean Gabin, Liberté la nuit de Philippe Garrel, Mise à sac d’Alain Cavalier, Lumière d’été de Jean Grémillon, Tout est pardonné de Mia Hansen-Love, Le premier venu de Jacques Doillon et enfin Tomboy de Céline Sciamma. Ce programme circulera aussi dans les cinémathèques de Haïfa et Jérusalem, tous les films seront sous-titrés en hébreu.

« Le jeu consiste à rendre hommage à des cinéastes dont les films sortent des sentiers battus » écrit Toubiana. « Pialat, Carné et Grémillon, Doillon, Cavalier et Garrel, tentent une expérience solitaire. Avec le langage et l’écriture cinématographiques. Mais aussi avec leurs personnages, souvent de grands solitaires ».

Les films « Van Gogh », « Quai des brumes » et « Lumière d’été » seront présentés dans des versions inédites, en numérique. Ces restaurations ont été possible grâce à la Cinémathèque française qui sauvegarde la mémoire du cinéma et propose les films dans des versions proches de celles d’origine.

***

Serge Toubiana a été journaliste et critique de cinéma aux Cahiers du cinéma dont il a dirigé la rédaction de 1981 à 2000. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de cinéma, dont une biographie de François Truffaut avec Antoine de Baecque (Gallimard, 1996) et un livre consacré au cinéaste Amos Gitai (Cahiers du cinéma, 2003). Directeur Général de la Cinémathèque française depuis 2003, Serge Toubiana a présenté des rétrospectives autour de Tim Burton, Maurice Pialat, Jacques Demy. Il écrit par ailleurs le blog de la cinémathèque : http://blog.cinematheque.fr/

La Cinémathèque française a été créée en 1936 par Henri Langlois, Georges Franju, Jean Mitry et Paul Auguste Harlé et a aujourd’hui pour Président le réalisateur Costa-Gavras. Elle est devenue au fil des ans l’une des archives les plus célèbres dans le monde grâce à la richesse de ses collections avec ses quelques 40 000 films. Henri Langlois est parvenu pendant près de 40 ans à sauver de la destruction des pans entiers du patrimoine français et international. Cette collection internationale, très enrichie depuis la mort de Langlois en 1977, couvre quasiment tous les pays producteurs de films. La Cinémathèque s’enrichit chaque année de 800 copies environ, grâce aux dépôts de producteurs, distributeurs ou réalisateurs.

Longtemps installée au palais de Chaillot, la Cinémathèque française occupe depuis septembre 2005 un bâtiment moderne construit par l’architecte Frank Gehry, 51 rue de Bercy (Paris 12e). Lors de l’inauguration de la nouvelle Cinémathèque, Martin Scorsese a déclaré : « Les réalisateurs du monde entier connaissent la Cinémathèque française, même s’ils n’y sont jamais venus. C’est notre demeure spirituelle ».

Riche de son expérience, dotée de nouveaux moyens, la Cinémathèque peut désormais poursuivre ses missions : conserver et restaurer les films et les archives de ses collections, programmer les grands classiques mais également des rétrospectives complètes et des hommages à des cinéastes, acteurs, producteurs et techniciens du cinéma, exposer les fabuleux objets de ses collections.

En ce moment la Cinémathèque française accueille un hommage à l’acteur Michel Piccoli et au réalisateur Bernado Bertolucci ainsi qu’une exposition sur Jean Cocteau et proposera au public français l’an prochain une rétrospective sur Amos Gitaï.

Planning des projections

Van Gogh, de Maurice Pialat (1991)

Les derniers jours du peintre Van Gogh venu se faire soigner chez le docteur Gachet à Auvers-sur-Oise. Terribles derniers jours partagés entre une création intensive, des amours malheureuses et surtout le désespoir.

Cinémathèque de Tel Aviv, le 30/10 à 20h (film d’ouverture). En présence de l’Ambassadeur de France en Israël, S.E Patrick Maisonnave.

Cinémathèque de Jérusalem, le 31/10 à 19h30

Cinémathèque de Haïfa, le 2/11 à 20h30

Quai des brumes, de Marcel Carné (1938)

Une restauration de StudioCanal et La Cinémathèque française, avec le soutien du Fonds Culturel franco-américain DGA MPAA SACEM WGAW.

Par une nuit ténébreuse, un déserteur du nom de Jean arrive au Havre dans l’espoir de quitter la France. En attendant un bateau, il trouve refuge au bout des quais, dans une baraque autour de laquelle gravitent plusieurs marginaux. Il y fait la rencontre de Nelly, une belle et mystérieuse jeune femme dont le regard le bouleverse. Cette dernière vit dans la terreur de son tuteur, le misérable Zabel, lui-même racketté par une bande de voyous. Par amour, Jean se mêle aux affaires de Nelly et met les pieds dans un engrenage périlleux…

Cinémathèque de Tel Aviv, le 2/11 à 19h30

Cinémathèque de Jérusalem, le 4/11 à 19h30

Cinémathèque de Haïfa, le 6/11 à 19h

Liberté la nuit, de Philippe Garrel (1983)

Avec le concours de l’Institut national de l’audiovisuel

Un homme pris dans la tourmente des évènements d’Algérie connait un bonheur nouveau mais fugace avec une jeune Algérienne.

Lauréat du prix Perspectives 1984.

Cinémathèque de Tel Aviv, le 3/11 à 19h30

Cinémathèque de Jérusalem, le 4/11 à 19h

Cinémathèque de Haïfa, le 7/11 à 19h

Mise à sac, d’Alain Cavalier (1967)

Un gang commet en une nuit plusieurs hold-up dans une petite ville.

Cinémathèque de Tel Aviv, le 7/11 à 22h

Cinémathèque de Jérusalem, le 10/11 à 19h

Cinémathèque de Haïfa, le 12/11 à 21h30

Lumière d’été, de Jean Grémillon (1942)

Ce film a été restauré par SNC – Groupe M6 et La Cinémathèque française.

Chassé-croisé sentimental et tragique dans une demeure provençale.

Cinémathèque de Tel Aviv, le 4/11 à 18h30

Cinémathèque de Jérusalem, le 12/11 à 19h

Cinémathèque de Haïfa, le 8/11 à 16h

Tout est pardonné, de Mia Hansen-Love (2007)

Victor habite Vienne avec Annette et leur petite fille Pamela. C’est le printemps, Victor qui fuit le travail passe ses journées et parfois ses nuits dehors. Très éprise, Annette lui fait confiance pour se ressaisir dès qu’ils seront rentrés à Paris.

Mais en France, Victor reprend ses mauvaises habitudes. Après une violente dispute, il s’installe chez une junkie dont il est tombé amoureux. Annette quitte Victor et disparaît avec Pamela.
Onze ans plus tard, Pamela a dix-sept ans, elle vit à Paris, chez sa mère. Un jour, elle apprend que son père est dans la même ville qu’elle. Elle décide de le revoir.

Prix Louis Delluc 2007 du premier film

Cinémathèque de Tel Aviv, le 5/11 à 18h30

Cinémathèque de Jérusalem, le 3/11 à 21h30

Cinémathèque de Haïfa, le 9/11 à 19h

Le premier venu, de Jacques Doillon (2008)

La fille a une vingtaine d’années, elle est issue d’un milieu bourgeois. Elle cherche à donner un peu de lumière et de légèreté à sa vie, qu’elle voit comme très insuffisante et inutile. Sans l’intensité qui lui est nécessaire.

Elle décide de donner son amour. Pas au plus séduisant, ni au plus méritant ou au plus admirable, non, ceux-là n’ont pas besoin d’elle, elle donnera son amour au  » premier venu « .

Cinémathèque de Tel Aviv, le 9/11 à 21h

Cinémathèque de Jérusalem, le 6/11 à 21h30

Cinémathèque de Haïfa, le 4/11 à 21h

Tomboy, de Céline Sciamma (2011)

Laure a 10 ans. Laure est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa et sa bande qu’elle est un garçon. Action ou vérité ? Action. L’été devient un grand terrain de jeu et Laure devient Michael, un garçon comme les autres… suffisamment différent pour attirer l’attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l’été n’allait jamais révéler son troublant secret.

Cinémathèque de Tel Aviv, le 1/11 à 22h

Cinémathèque de Jérusalem, le 7/11 à 21h30

Cinémathèque de Haïfa, le 5/11 à 19h

* Serge Toubiana

Crédit photo : EWA RUDLING

Informations pratiques :

 

Serge Toubiana

« Une histoire inattendue du cinéma français : quelques francs-tireurs »

Visite de Serge Toubiana du 30 octobre au 3 novembre 2013,

Projections jusqu’au 12 novembre

Dans les cinémathèques de Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem

Films en français, sous-titrés en hébreu

Réservation et renseignements :

Sites des Cinémathèque de Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël