Le “Black Friday” arrive tout droit des Etats-Unis : comme le vendredi est court en Israël, la journée de soldes devient un “Black Weekend”.

shopping-

Aux Etats-Unis, le « vendredi noir » de novembre est le jour où les consommateurs américains se ruent dans les magasins pour profiter de promotions exceptionnelles. Partout dans le pays, près de 150 millions d’Américains se lancent à l’assaut des magasins, et notamment à New York, temple de la consommation, où certains dorment parfois la veille devant les échoppes et les grandes surfaces.

FRÉNÉSIE CONSUMÉRISTE

Par la suite, de nombreux pays ont adopté le Black Friday américain, comme le Canada, le Brésil ou l’Angleterre. Pourquoi, alors, ne pas adapter ce modèle de shopping en Israël où la frénésie consumériste n’a rien à envier aux autres pays occidentaux ? L’idée d’une journée de soldes exceptionnelle ne peut pas déplaire à des consommateurs israéliens.

Aujourd’hui, c’est fait. Avec une petite modification dans le modèle américain, car en Israël, le vendredi est une journée de travail assez courte: dès le début de l’après-midi, les commerces ferment leurs portes et les transports interrompent leur trafic, tandis les Israéliens juifs, religieux ou pas, se préparent au shabbat qui débute le vendredi vers 17h (en hiver).

ADAPTATION ISRAÉLIENNE

Les organisateurs israéliens du Black Friday ont donc trouvé la parade à la contrainte religieuse : les soldes se prolongeront pendant 4 jours, du mercredi matin à samedi soir. C’est donc pour la première fois que les journées de soldes exceptionnelles ont débuté en cette fin de semaine en Israël (16 au 19 octobre 2013).

Le concept a été mis au point et organisé par Reshet, la société de production de la seconde chaîne de la TV israélienne. De nombreux commerçants participent à cette première expérience; parmi les chaînes de magasins et les marques qui ont rejoint le mouvement en Israël, on trouve : Design Center, Neo-Pharm, Fujicom, Fiat, Mashbir, Optic Halperin, etc. Tous proposent des réductions supérieures à 50%.

Les commerçants israéliens espèrent profiter de ce weekend de soldes pour écouler leurs stocks ou pour doper leurs ventes durant une période creuse de l’année. Le pari sera-t-il tenu ? Rendez-vous samedi soir, à la clôture des soldes.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Laisser un commentaire