Shavei Tsion : toutes les activités du prochain trimestre Article Précédent
Nouvelle coopération entre Ashdod et Tel-Aviv !Article Suivant

Qui sera le scientifique d’Ashdod qui décrochera le prix Nobel ?

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Qui sera le scientifique d’Ashdod qui décrochera le prix Nobel ?

Est-ce que le lauréat d’un prix Nobel scientifique sera dans l’avenir un habitant d’Ashdod?
S’agira-t-il d’un ou d’une élève de l’une des classes de physique des écoles secondaires de la ville?
Nous ne le saurons que dans un avenir lointain. En attendant, laissons les élèves profiter des expériences, des laboratoires et des visites dans les musées de la science.
Si vous les interrogez, ils sauront vous parler de l’«arme absolue», de l’«aéronautique et de l’espace», de la «robotique», des «jeux de physique» et du «rayonnement de la chimie».

le futur prix nobel

Cette semaine, le 29 octobre 2013, des centaines d’élèves d’Ashdod, qui étudient dans les classes de physique des lycées de leur ville, ont fait une sortie pédagogique au musée de la science (Madatek) de Haïfa, pour s’exposer une journée entière au monde de la science, à des conférences et activités expérimentales, des visites dans les départements scientifiques et une visite pédagogique dans l’un des circuits instructifs proposés. Les 313 élèves qui ont participé à la journée sont venus concrètement de tous les lycées de la ville, les élèves de première du cursus de physique des écoles secondaires, à la suite d’une évaluation préliminaire et d’une préparation à une journée chargée d’expériences et d’enrichissement scientifique. Le programme de la visite a inclus:

Une séance d’ouverture, une conférence sur le thème de «la recherche abyssale», et des activités variées dans deux thèmes au choix de la liste qui suit: l’«arme absolue», la «physique fabuleuse», la «robotique», «les jeux scientifiques», le «rayonnement de la chimie», «se retournera, ne se retournera pas?», «propagation des ondes et échos». De même, les élèves ont apprécié la visite de plusieurs heures dans l’un des circuits suivants: «exposition sur l’espace», le «parc de la science», «exposition sur les ondes et l’aéronautique», et «exposition sur l’obscurité et les miroirs».

מדעטק2

Michael Sabine, de l’inspection de l’enseignement de la physique, fait remarquer avec un plaisir non dissimulé que la visite a été un franc succès. «Des enseignants et accompagnateurs qui ont participé à la sortie en sont revenus fortement impressionnés ainsi que par l’expérience de l’instruction apportée aux élèves», a-t-il relaté en soulignant : «Les élèves eux aussi ont bien profité de la visite pédagogique et ont montré une grande satisfaction produite par l’expérience de l’apprentissage et l’exposition de cette  journée scientifique.»

Le musée Madatek de Haïfa a attiré de nombreux élèves en provenance des quatre coins du pays. Le groupe d’Ashdod, comme nous l’avons vu, était très important mais a agréablement surpris par son attitude et l’intérêt qu’il a révélé au cours de la visite. Le personnel du musée a relevé lui-même la maturité du comportement dont les élèves d’Ashdod ont fait preuve ainsi que leur approche positive, et il a félicité l’équipe pédagogique ainsi que les élèves. Même de simples discussions fortuites avec les élèves montrent leur propre satisfaction. Ils ont relevé la particularité unique et enrichissante de l’expérience, le programme de la visite et les différents parcours qui leur ont été proposés. Les élèves ont eu à leur actif une expérience supplémentaire, par le biais de la rencontre entre différents établissements scolaires de la ville et de ses environs.

M. Danny Klein, directeur du département de l’enseignement secondaire de l’administration de l’Education, attend la restitution des formulaires distribués aux élèves et aux enseignants, afin d’examiner la poursuite de cette activité. Entretemps, il a expliqué que ce programme fait partie des études de physique qui sont placées au centre de l’éducation municipale depuis une décennie, en tant que clé centrale ouvrant les portes des facultés prestigieuses, des universités cotées, comme par exemple pour les études d’ingénierie, de médecine, de pharmacie, etc. «Ashdod a créé une infrastructure très large de classes exemplaires et scientifiques et depuis trois ans, elle a fusionné avec le ministère de l’Education, dans le but de parvenir à l’objectif fixé par le maire: 25% de bacheliers avec un coefficient 5 en physique, pour la totalité de la classe» dit M. Klein, en insistant avec contentement : «l’objectif fixé par le ministère, à 14%, a depuis longtemps été dépassé dans la ville.»

Klein remarque également que la réalisation de ce projet implique un ensemble d’activités importantes, comme le centre municipal pour la physique, des stages spécifiques et le renforcement des professeurs, la réfection des laboratoires, un équipement moderne, etc. Entre autres, des populations qui ne s’y intéressaient pas dans le passé sont encouragées, des élèves de classes d’approfondissement courantes, ainsi que des programmes conçus spécialement pour encourager le public féminin à les rejoindre ont vu le jour. «La sortie des classes de première est encore une mission dont le but est de continuer d’encourager les dispositions et de les renforcer», dit-il en concluant: «Un nouveau programme lancé en tant que prototype consiste à renforcer les professeurs de mathématiques. C’est un programme conjoint à l’autorité et au fonds Tremp, qui a de nombreux objectifs, comme le soutien direct à ceux qui étudient la physique.»

Eddie Benhamou
Le porte-parole municipal

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël