Engin explosif placé près de la barrière de sécurité de Gaza – Photo d’archive

Durant le week-end passé, de nombreux incidents le long de la barrière de sécurité de la bande de Gaza ont perturbé la stabilité relative de la frontière avec Israël et ont ainsi menacé une fois de plus la vie des soldats et des civils israéliens. Ceci ne prouve qu’une seule chose : même si la région semble calme, tant que le Hamas contrôlera la bande de Gaza, les attaques terroristes persisteront et l’organisation terroriste fera tout pour augmenter les frictions dans la région.

Vendredi matin, des terroristes ont déclenché de nombreux incidents le long de la frontière avec Gaza. Une roquette a également été tirée depuis Gaza et a frappé la région de Shaar HaNegev en Israël.

Engin explosif placé près de la barrière de sécurité de Gaza – Photo d’archive
Engin explosif placé près de la barrière de sécurité de Gaza – Photo d’archive

Le même jour, un groupe d’environ 100 Palestiniens a commencé une révolte dans le nord de la bande de Gaza et a jeté des pierres sur des troupes de Tsahal stationnant près de la frontière. L’incident a pris une toute autre forme lorsqu’un groupe de protestataires a voulu passer outre la sécurité et a tenté de pénétrer dans le territoire israélien. Les soldats ont essayé de contenir ces actes de violence en exigeant aux Palestiniens de s’arrêter mais en vain. Les forces de Tsahal ont donc tiré vers ceux qui tentaient d’entrer en Israël. Des frappes ont été confirmées.

“Cette suite d’événements illustre le défi constant auquel fait face Tsahal pour garder la frontière calme, la barrière de sécurité intacte et les civils d’Israël en sécurité”, explique le colonel Peter Lerner, porte-parole de Tsahal pour la presse internationale.

“Tsahal continuera à opérer pour surmonter les menaces difficiles mettant en danger les vies des Israéliens et de nos soldats dans le sud d’Israël”.

Samedi matin, un autre groupe de terroristes a tenté de violer la barrière de sécurité de Gaza.

Des forces de Tsahal ont arrêté une cellule terroriste en flagrant délit alors qu’elle tentait de cacher un engin explosif sur la barrière de sécurité au sud de la bande de Gaza. Leur but était d’attaquer la patrouille de Tsahal opérant dans la région. Afin de les arrêter, les soldats leur ont ordonnés de s’arrêter et ont tiré des coups de semonce en l’air. Les terroristes ont ignoré les avertissements et les forces de Tsahal ont tiré vers les membres inférieurs de l’un des terroristes.

www.tsahal.fr

Laisser un commentaire