Premier ‘Meet The Leaders’ à Jérusalem le 27 janvier à JérusalemArticle Précédent
Me Yael Hagege Maruani s'installe à Tel Aviv, Ashdod sera-elle la prochaine étape ?Article Suivant

Ashdod : Accord entre Teva et la Histadrout sur l’augmentation des salaires

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Ashdod : Accord entre Teva et la Histadrout sur l’augmentation des salaires

Après de nombreuses tractations, la Histadrout (syndicats) de la  région d’Ashdod ainsi que la société Téva Ashdod ont trouvé un accord pour échelonner une augmentation des salaires d’environ 30 %

En effet, les deux parties sont parvenues à un accord quinquennal sans précédent pour les 170 employés de la succursale locale, sur une augmentation de 30% de leur salaire.

Dans le cadre de l’accord obtenu après environ six mois de négociations sous l’égide de Haya Lahyani, vice-présidente de l’antenne de la Histadrout  région d’Ashdod, Maurice Elbaz, président du comité de Teva Ashdod, suivi de près par le président de la région d’Ashdod, Haïm Shayeb, les employés toucheront dans un premier temps une augmentation de 3 à 5%.

En outre, les employés auront droit dès cette année à une augmentation allant de 5.2 à 5.6%, en plus d’une prime d’un montant de 8.5%.

D’après l’accord, chaque année, jusqu’à 2017, les employés auront droit à une augmentation d’un taux de 5.5%, en plusieurs étapes: un double-étalement en 2015, de 11% ; et un étalement supplémentaire de 5.5% en 2017. Dès le présent mois de janvier, ils jouiront d’une augmentation d’environ 20%, et vu que chaque augmentation future se basera sur la précédente, ils profiteront, jusqu’à fin 2017, d’une majoration de 30%.

Dans le cadre de l’accord, il a été convenu que ce sont précisément les petits salaires qui toucheront la plus importante augmentation, quoique les bons ouvriers pourront bénéficier d’une augmentation encore plus avantageuse. De même, les augmentations de salaires ne se feront pas au détriment de l’augmentation due aux employés en raison de leur ancienneté.

De plus, l’employeur va augmenter les cotisations à la retraite de 1.5%. Dès lors, la part de l’employeur s’élèvera à 7.5%. Il a été convenu également que Teva élargira le plein financement des études universitaires des enfants des employées de 4 à 7 ans, ce qui leur permettra d’achever leur licence et leur maîtrise. D’autres résultats ont été obtenus pour les travailleurs en rotation. Une équipe de football et de volleyball va être créée, et les activités culturelles s’intensifieront.

«Cet accord qui portera sur une période de cinq ans garantira une croissance conséquente du salaire réel annuel, et l’accord se précise à la lumière de l’incertitude quant à l’avenir de la société Teva et aux informations récentes évoquant même une vague de licenciements et une réduction de son rendement», souligne Haïm Shayeb, président de la histadrout de la région d’Ashdod.

Il ajoute : «Au salaire de base ont été ajoutés d’autres éléments, comme la prime. La préposée au dossier, Haya Lahyani, et le président du comité d’entreprise, Maurice Elbaz, ont fait un excellent travail. Cet accord nous montre l’importance primordiale de l’organisation des travailleurs sur leur lieu de travail, aussi bien sur le plan de vue du maintien de la sécurité de l’emploi que de l’obtention de tout ce qui touche à un salaire correct.»

Dans l’usine créée rue ha-Orguim dans la zone industrielle d’Ashdod, sont élaborés des médicaments liquides, des transfusions et des produits désinfectants.

1 Commentaire

  1. Tal 13:44, Jan 02, 2014

    Quand ils veullent ils peuvent
    Et au niveau du recrutement !

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël