Le Technion intègre les ultra-orthodoxes au monde du travail!Article Précédent
Futé Magazine n°187 : un nouvel an fruité !Article Suivant

Meryl Streep : « Walt Disney était sexiste et antisémite »

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Meryl Streep : « Walt Disney était sexiste et antisémite »

Lors de la soirée du National Board of Review Awards à New York, le 7 janvier dernier, Meryl Streep (Out of Africa, Manhatan,Le choix de Sophie) a créé un mini scandale.

Au moment de remettre un prix à Emma Thompson pour sa prestation dans le dernier film des studios Disney Dans l’ombre de Mary, l’actrice américaine en a profité pour s’en prendre au comportement de Walt Disney qu’elle juge antisémite et sexiste.

Walt Disney a été accusé d’antisémitisme à plusieurs reprises. Beaucoup de ces premiers films dans les années 1930 véhiculaient stéréotypes et références racistes.

Dans Les Trois Petits Cochons, le Grand Méchant Loup rôde près des maisons habillé en vendeur ambulant juif. Un autre court métrage, l’Opéra, met en scène la souris emblématique de Disney, Mickey Mouse, en danseur habillé à la manière d’un juif hassid.

L’animateur juif américain Art Babbitt, reconnu pour son travail au sein du groupe Disney, a avoué avoir entretenu de très mauvaises relations tout au long de sa carrière avec Walt Disney. Ce dernier assure l’avoir vu, en compagnie de son avocat, se rendre à plusieurs meetings pro-nazi dans les années 1930.

Neal Gabler, le premier à avoir eu accès aux archives de Walt Disney en 2006 afin de réaliser sa biographie, affirme qu’il n’était pas antisémite publiquement. Selon Gabler, cette réputation lui a été donnée après son adhésion au Motion Picture Alliance for the Preservation of American Ideals, un groupe privé – ouvertement anti-communiste et antisémite – réunissant les patrons de l’industrie du film hollywoodien.

Autre fait marquant, selon le New York Times, Walt Disney a personnellement invité Leni Riefenstahl, réalisatrice de propagande nazie et proche collaboratrice d’Hitler, à visiter ses studios en 1938.

Pour se dédouaner, The Walt Disney Family Museum – le musée de San Francisco dédié au créateur – souligne la participation financière récurrente à des associations caritatives juives comme le Hebrew Orphan Asylum.

www.judaiciné.fr

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël