Sources : Ha Shavoua Be Ashdod du 31-01-2014

  • Après une étude réalisée par un institut spécialisé dans la surveillance des dépenses municipales entre autre, il s’est avéré que la Mairie d’Ashdod a été pointée du doigt pour les dépenses engagées dans les festivités estivales.
    Cette  dernière a répondu aux critiques et accusations du contrôleur de l’ETAT, en ce qui concerne les dépenses et recettes des festivités de cet été a Ashdod, que son objectif était d’offrir à tous les habitants de la ville, sans distinction de ressources, la possibilité de se divertir. 
  • Ce même contrôleur de l’état a relevé beaucoup de négligences quant au niveau scolaire des élèves. La mairie se vante d’avoir obtenu un prix de l’éducation, mais de graves carences sont constatées en matière de culture et d’éducation chez les enfants en fin de  cycle. Ce sujet a d’ailleurs été traité mardi dans une commission à la Knesset présidée  par le député Amnon COHEN. Mme Helene Guelber qui faisait partie de l’opposition à l’époque avait déjà  tiré la sonnette d’alarme. 
  • 2308 personnes du 3ème âge vont bénéficier d’une aide au chauffage de 350 NIS offerte par la caisse nationale d’entraide et la mairie. 
  • Violence : un jeune lycéen du Mékif « TET »  à Ashdod se fait poignarder par un camarade d’école pour des raisons de rivalités sentimentales. 
  • Shimon Katznelson menace de voter contre le budget 2014 si la mairie n’annule pas la taxe de sécurité qui a déjà été supprimée par la plus part des villes d’Israël. La mairie souhaite maintenir cette  taxe sous prétexte qu’Ashdod se trouve dans la ligne de feu. Ce à quoi M. Katznelson répond « si Ashkelon et le Néguev ont supprimé cette taxe, il n’y a aucune raison pour qu’elle soit maintenue à Ashdod. Il exige également afin de réduire les frais, de fermer les annexes de quartiers. L’endettement d’Ashdod s’élève à  60 000 000 de Shekels 
  •  une enquête statistique menée par le Bureau Central des Statistiques (CBS).dans les secteurs du social et de l’économie déclare qu’ASHDOD est la 3eme ville la plus pauvre d’Israël 
  • Le pourcentage des étudiants obtenant le B.A et le Baccalauréat est très bas, le taux de chômage est très élevé. 
  • BRIDGE : Un couple d’Ashdodiens,  Farouz Dalila et Assaraf Daniel ont remporté le tournoi national parmi plus de 1000 participants

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.