Une sirène de tseva adom a retenti dans la région d’Ashkelon pour la deuxième fois ce jeudi. Aucun blessé ou dégât n’a été signalé. La fusée a probablement été lancée à partir de la bande de Gaza. 

Plus tot dans la journée une roquette a été lancée de Gaza et a atterri dans le conseil régional de Hof Ashkelon.

Malgré les assurances données par le Hamas qu’il veillerait avec détermination à empêcher le lancement de roquettes sur Israël par les différentes factions palestiniennes de la bande de Gaza, Israël n’en a  malheureusement pas ressenti les effets.

La semaine dernière , des roquettes sont tombées sur des zones ouvertes dans le Néguev, Eilat, et dans la bande côtière d’Ashkelon. C’est le Jihad islamique qui avait pris la responsabilité des lancements sur Eilat, et – selon les rapports de sources palestiniennes dans la bande – le Hamas avait appelé toutes les factions impliquées dans des activités terroristes à faire preuve de retenue pour tenter de maintenir un calme relatif.

Lors d’une conférence de sécurité le 29 Janvier, le chef des renseignements militaires, le général de brigade Aviv Kochavi a déclaré que malgré une baisse du nombre de missiles et de roquettes qui menacent Israël, leur niveau de précision a considérablement augmenté.

« Quelques 170 000 roquettes et missiles menacent l’État d’Israël de toutes les régions. Jusqu’à récemment, le nombre était beaucoup plus grand et il a diminué, mais il remontera.

«Ils sont beaucoup plus précis. La chose la plus importante que nous tenons à souligner est le fait que l’ennemi à la capacité d’envoyer de grandes quantités de projectiles sur les villes israéliennes », a t-il dit.

Source Ynet.org

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.