banner-golanifr

Il y a 66 ans, le 21 février 1948, afin d’obtenir la victoire lors de la guerre d’Indépendance, les dirigeants de la Haganah ont formé la Brigade Golani. Trois mois plus tard, l’État d’Israël était créé. Les soldats de Golani ont immédiatement été appelés à défendre l’état naissant déjà menacé de destruction. Cette semaine, une nouvelle génération de soldats Golani a terminé la première partie de la formation de combattants. Leur mission : perpétrer la fierté de Golani et continuer à protéger l’État d’Israël.

La Brigade Golani a pris part dans presque toutes les guerres d’Israël et dans presque toutes les grands opérations de l’histoire du pays. Retour sur quelques-un de leurs exploits.

Golani-graduation-4

Au lendemain de l’Indépendance

 

Golani a pour la première fois été appelée le 15 mai 1948 au moment où l’Égypte, l’Irak, la Syrie, la Transjordanie, le Liban, l’Arabie Saoudite, le Yemen et l’Armée de libération arabe (armée de volontaires des pays arabes) ont attaqué Israël le soir de la Déclaration d’Indépendance. Les soldats de la brigade ont réussi à repousser l’armée syrienne durant les Batailles de la Vallée du Kinereth et les forces irakiennes lors de la Bataille de Gesher. Après avoir réussi à repousser l’Armée de libération arabe et à conquérir quelques villages de la vallée du Jourdain, la Brigade Golani a été transférée vers le sud pour se battre contre l’armée égyptienne. À la fin de la guerre, elle a été chargée de conquérir Umm-Rashrash, aujourd’hui connue sous le nom d’Eilat.

Golani-graduation-5

Dans le Golan en 1973

Le 6 octobre 1973, le jour de Yom Kippour, jour le plus saint du calendrier juif, les forces armées syriennes et égyptiennes ont lancé une attaque surprise contre les forces de Tsahal dans les hauteurs du Golan et dans la Péninsule du Sinaï respectivement. Les forces de Tsahal ont subi de lourdes pertes mais ont finalement su surmonter cette double attaque. La Brigade Golani s’est vaillamment battue dans les hauteurs du Golan et a ainsi joué un rôle majeur dans la victoire de l’armée israélienne.

Golani-graduation-3

Dans les hauteurs du Golan, Tsahal a décidé de reprendre le contrôle du Hermon et de le récupérer des mains de la Syrie. L’opération a été menée par les soldats de Golani et par la Brigade Parachutistes. C’est après une longue nuit de combat qu’ils ont réussi à libérer le Hermon. Malgré les pertes douloureuses, l’opération a été un succès.

 

En Ouganda

 

La Brigade Golani a également participé à l’Opération Entebbe de 1976 visant à libérer les otages dont l’avion avait été détourné en vol et amené à Entebbe en Ouganda par deux terroristes palestiniens du FPLP et deux terroristes allemands de la Fraction Armée Rouge.

Golani-graduation

Cette célèbre brigade est aujourd’hui dirigée par le colonel Ghassan Alian, le premier officier d’origine druze à être à la tête de cette brigade.

Lorsque la brigade n’est pas engagée dans un combat, elle est principalement active dans les opérations de lutte anti-terroriste et a déjà su faire face à des centaines de menaces. Les jeunes recrues ont déjà bien en tête leur mission : perpétrer la fierté de la Brigade Golani et continuer à se battre pour défendre l’État d’Israël.

Golani-graduation-6

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.