Anne Lauvergeon, Présidente de la Commission Innovation 2030.
Anne Lauvergeon, Présidente de la Commission Innovation 2030.

Au total, l’État français affectera 300 millions d’euros au financement de ces projets innovants dans sept secteurs identifiés comme stratégiques pour la France.

Anne Lauvergeon peut être satisfaite. La présidente de la Commission innovation a reçu 625 projets émanant de 16 nationalités dans le cadre du concours mondial lancé par le gouvernement en décembre dernier. Un chiffre d’autant plus encourageant que certains dossiers sont de très grande qualité.

Les auditions des 135 porteurs de projets les plus prometteurs sont en cours afin de sélectionner les premiers lauréats. Mais les candidats peuvent encore déposer des dossiers. La deuxième échéance de dépôt des candidatures est fixée au 31 mars prochain.

L’objectif du concours mondial d’innovation est de cibler, dans sept secteurs identifiés comme stratégiques pour la France, les projets les plus innovants à même de donner naissance aux futurs champions de l’économie française. Le gouvernement souhaite ainsi attirer les talents du monde entier pour les aider à développer leurs projets en ­France.

Une centaine de projets vont être sélectionnés d’ici à la fin du mois et seront dotés d’une enveloppe de 200.000 euros chacun. À la rentrée 2014, lors d’une deuxième vague, une trentaine de projets seront retenus et bénéficieront chacun de 2 millions d’euros. Enfin, en 2016, une troisième étape permettra de soutenir l’industrialisation d’un ou deux projets, parmi les plus innovants, dans chacun des sept secteurs. Ils recevront jusqu’à 20 millions d’euros chacun. Au total, l’État affectera 300 millions d’euros au financement de ces projets innovants.

http://www.lefigaro.fr/

Laisser un commentaire