Partenariat entre le Technion de Haïfa et l’université York de TorontoArticle Précédent
Rencontre avec le Groupe d'Amitié France Israël du Sénat à JérusalemArticle Suivant

Rabbin Militaire Général : Pessah est la délivrance du peuple d’Israël

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Rabbin Militaire Général : Pessah est la délivrance du peuple d’Israël

“Cette semaine, nous nous assiérons tous autour de la table du Seder, certains d’entre nous à la maison avec nos familles, certains dans les bases de Tsahal et d’autres sur le terrain, protégeant le peuple d’Israël pour que nous puissions célébrer la fête de la Liberté en paix”. Voici les mots du général de brigade Rafi Peretz, Rabbin Militaire Général de Tsahal, qui a souhaité partager ses pensées pour la fête de Pessah.

rabbin-militaire-général

Il y a 3326 ans, notre nation célébrait sa miraculeuse délivrance de l’esclavage d’Égypte, un événement qui a marqué le début de l’exode vers la terre d’Israël. Le voyage a été long et difficile, composé de hauts et de bas, mais au final, une nation toute entière marchait vers la liberté.

Il y a ceux qui voient l’exode d’Égypte comme beaucoup plus que le salut d’un peuple des mains de cruels oppresseurs. Cet événement est un message d’espoir dont les échos ont traversé le monde car pour la première fois dans l’histoire, l’idée de vivre en tant que peuple libre sur notre terre était devenue possible.

Pour nos soldats, c’est la même chose. Un soldat peut garder à un poste militaire loin de sa maison tout en restant une personne libre, puisqu’il est fidèle à ses valeurs et qu’il protège la liberté de sa nation. Nous, soldats de Tsahal, qui veillons sur le peuple et la terre, perpétuons l’espoir de millions de Juifs de toutes générations qui aspirent à la liberté. Ils se sont cachés dans des caves pendant l’horreur de l’Inquisition et ils se sont cachés dans la crainte de la cruauté des Cosaques. Malgré tout cela, ils se sont assis et ont mangé comme des princes la simple “matza”, faite d’eau et de farine qui n’a pas gonflé, “matza” qui symbolise la nature pure de l’homme. À l’époque où la liberté surmontera l’esclavage, ils ont prié pour que l’année prochaine soit à Jérusalem.

Lors de l’exil égyptien, nous apprenons une autre forme de liberté : la liberté de croire que le bien l’emportera. C’est exactement ce qui s’est passé lorsque le peuple d’Israël a décidé de retourné sur sa terre contre toute attente. Trois ans après la Shoah, le peuple juif en exil s’est réuni et a vaincu les armées d’invasion arabes année après année. Les nations du monde ont reconnu l’indépendance du petit mais courageux État d’Israël. Nous avons asséché les marais, nous avons fait fleurir le désert et nous avons bétonné les routes. Nous avons construit un pays magnifique et prospère qui concrétise la vision des prophètes d’Israël vieille de 2500 ans : le rassemblement des exilés. Le phare de la liberté de notre peuple, dont la lumière a été éteinte et cruellement assombrie pendant 2000 ans, brille de nouveau fièrement dans notre pays.

À nos chers soldats et commandants : vous êtes ceux qui font que ce phare reste allumé et que cette lumière brille à travers notre pays et dans les sombres parties du monde.

Pessah Sameah !

www.tsahal.fr

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël