Recette de la brioche tressée.

Cette brioche traditionnelle de la cuisine juive, préparée pour le repas de shabbat est en général une brioche tressée à trois ou quatre branches  qui a l’avantage d’être moelleuse et légère car peu riche en matières grasses.

Ingrédients

2 kg de  farine tamisée
2 verres de sucre
1 cuillère a soupe de sel
3 cuillerées a soupe de levure a pain
1 œuf
7 verres d’eau tiède

brioche de chavouot 2

Pétrir 10/15 minutes à la main pour obtenir une pâte homogène, ajoutez un verre d’huile à la pâte et Pétrir encore 5 minutes.  La pâte doit se décoller des parois ( si la pâte colle rajouter un peu de farine).  Garder la pâte suffisamment molle pour un résultat moelleux, laisser doubler de volume pendant 1 h dans un endroit chaud de  la cuisine à l’abri des courants d’air avec un torchon posé sur la cuve ou un couvercle.
la pâte est moelleuse et légère car peu riche en matières grasses, je n’utilise jamais de beurre, je le remplace par de l’huile.
La pâte à brioche,  pousse et n’est pas forcément docile alors il ne faut pas traîner pour la tresser. Apres 1 h de repos aplatir la pâte avec le poing pour en chasser l’air et le gaz de fermentation.
Façonner la tresse en nattant les  boudins.
Laisser doubler de volume, dorer au jaune d’œuf et enfourner,  température à 175° et cuire 20/25 minutes environ. Sortez la brioche une fois qu’elle est bien dorée.

la brioche est fondante le goût  équilibré, pas trop huilé  ni trop sucré ni trop salé, et le goût de l’oeuf est peu présent.

Après avoir testé quelques recettes en remplaçant le beurre par de l’huile, je peux vous assurer une chose : on peut remplacer le beurre par de l’huile dans les gâteaux et dans les plats cuisinés à la poêle.

Du point de vue de la texture finale, il n’y a pas vraiment de différence notable. Les gâteaux restent moelleux à souhait avec l’huile. Dans la cuisine juive de tradition casher la matière grasse est le plus souvent de l’huile.

Nature ou garnie  de chocolat, en couronne, en boule ou tressée, certains y ajoutent des raisins, des pépites de chocolat ou encore des cristaux de sucre.

La pâte à brioche remonterait au Moyen-âge, où l’on y fabriquait des pâtisseries semblables. Comme de nombreuses autres pâtisseries, l’origine du terme « brioche » est soumise à une forte controverse, mais après tout peu importe son origine tant qu’elle est moelleuse et bien dorée ! La brioche est une viennoiserie à pâte levée et aérée.

Recette de soly Anidjar
http://solyanidjar.superforum.fr/f7-recettes-de-maman-par-soly-anidjar

Laisser un commentaire