Arriver en Israël, partenaire exclusif d’ashdodcafé pour l’alya, vous propose un mémo pratique sur tout ce qu’il faut savoir pour scolariser vos enfants en Israël.

Le système scolaire israélien diffère de l’éducation à la française, à tel point que l’Olé qui souhaite scolariser ses enfants dès son arrivée, se retrouve parfois un peu égaré.

Pas de panique, pour vous guider dans cette aventure, Arriver en Israël récapitule pour vous, âge par âge, les basiques de la scolarisation en Israël.

Le système pré-scolaire, destiné aux enfants de 3 mois à 5 ans :

  • Les garderies familiales, appelées « Mishpahtone »
    • De 3 mois à 5 ans.
    • Sous contrôle de la municipalité qui forme les auxiliaires puéricultrices.
    • Payantes
    • De 07:00 à 13:00 ou 16:00 (il existe deux formules).
    • Chaque Mishpahtone ne peut accueillir que 5 enfants.
  • Le jardin d’enfants privé appelé « Peoutone »
    • De 18 mois à 3 ans.
    • Les auxiliaires ne sont pas forcément diplômés.
    • Payant
    • De 07:30 à 16:00.
    • Il existe plusieurs types de Peoutone: laïque, traditionnaliste ou religieuse.
  • La crèche « Maon Yom »
    • De 6 mois à 4 ans
    • Payante
    • De 07:30 à 15:30 ou 16:00.
    • Souvent supervisée par la municipalité qui forme les puéricultrices.
  • Le jardin d’enfants pré-obligatoire appelé « Kdam Hova » ou « Trom Hova »
    • L’équivalent des classes maternelles destinées aux enfants entre 3 et 5 ans
    • Sous contrôle de la municipalité. (les enseignants sont diplômés par l’Etat).
    • Payant
    • Les enfants peuvent rester 2 ans dans la même classe.
    • Possibilité de choisir entre une filière laïque ou religieuse.

Bon à savoir :

Le nombre de places au sein des établissements varie selon le quartier. Nous vous recommandons donc vivement d’anticiper l’inscription de votre enfant.
Pour obtenir une place en crèche, la priorité sera toujours donnée à une mère qui travaille !

Ecoles primaires et secondaires

En Israël, l’enseignement est obligatoire de 5 ans à 16 ans.
Les niveaux d’enseignement sont au nombre de 12 et sont numérotées à l’inverse de l’ordre pratiqué en France. Ainsi, la première classe, appelée « Kita Alef », correspond à la classe préparatoire.
L’année scolaire régulière débute le 1er Septembre et se termine le 30 juin (le 20 juin pour les classes secondaires).
Presque tous les établissements proposent un enseignement étalé sur 6 jours, vendredi matin compris.

En matière d’écoles primaires et secondaires, il existe trois types d’établissement qui proposent, chacun, une approche éducative différente :

  • Ecoles gouvernementales (laïques) appelées Mamlakhti
  • Ecoles gouvernementales religieuses appelées Mamlakhti Dati
  • Ecoles privées et indépendantes (Hinouch Atsmai) qui proposent, au choix, une approche religieuse (« Mamlakhti Dati Torani ») ou laïque.

Ecole gouvernementale « Mamlakhti » et Ecole gouvernementale religieuse « Mamlakhti Dati »:

Ces deux premiers réseaux d’établissements ont en commun 2 points :

  • Les élèves y sont sectorisés.
  • Les enseignants sont engagés et révoqués par le Ministère de l’Education.
    La plupart des programmes sont identiques au sein des deux réseaux. D’une manière générale les matières communes et obligatoires sont : l’hébreu, le Tanah, les mathématiques, la géographie, l’histoire d’Israël, l’anglais, les sciences naturelles, la gymnastique et la préparation aux fêtes religieuses.
    L’établissement gouvernemental religieux propose un programme plus complet en matières religieuses : Mishna, Dinim…
    L’inscription dans ces écoles se fait auprès des établissements eux-mêmes mais également auprès de la Mairie de votre ville.

Ecoles Privées « Hinouch Atsmai »

Les écoles privées se divisent en deux catégories, chacune proposant une orientation différente : les établissements religieux et les établissements laïques.

  • Les établissements religieux sont semi-indépendants ou indépendant, suivant le courant religieux orthodoxe « Haredi » ou nationaliste religieux « Dati Leumi ».
    Si l’établissement est semi-indépendant, il est reconnu par le Ministère de l’Education qui recrute enseignants et élèves. S’il est indépendant, par contre, il se voit lui-même en charge de recruter élèves et professeurs.

Ces établissements proposent une formation généraliste, conforme aux exigences du Ministère de l’Education Nationale, et mènent jusqu’au baccalauréat (« Bagrout »). Ils offrent en plus un enseignement poussé en Kodesh (matières religieuses).

  • Les établissements laïques sont autonomes : ils sélectionnent eux-mêmes leurs professeurs et élèves. Peu nombreux, ils préconisent des programmes spéciaux et méthodes nouvelles. L’inscription au sein de ce genre d’établissements n’est pas sectorisée. Le montant des frais de scolarité est en règle générale élevé et incombe aux parents.

    Déroulement des enseignements primaires/secondaires

L’enseignement primaire : que les établissements soient laïques ou religieux, les programmes sont majoritairement identiques (concernant les trois quarts des enseignements).

L’enseignement secondaire : la réforme du secondaire a établi une division de ce cycle en deux phases :

  • Cycle intermédiaire, appelé « Hativat Benaim », qui comprend trois classes, la 5ème (zaine), la 4ème (het), et la 3ème (tet). (A noter : il n’existe pas de 6ème en Israël).
    Ces classes visent l’apprentissage par la recherche personnelle.
  • Cycle supérieur, appelé « Hativat Elyiona », qui comprend trois classes, de la seconde à la terminale.
    Ces classes visent à orienter l’élève dans une filière ou une matière, comme la biologie, sociologie, psychologie, cinéma, informatique, communication …

Ecoles françaises :

Il existe un certain nombre d’écoles françaises, reconnues ou non par le Ministère de l’éducation français.

Il vous est possible de consulter la liste de ces établissements en cliquant sur le lien suivant :

http://www.arriverenisrael.com/#!ecoles-listes/c1j10

Pour plus de renseignements, ou pour vous accompagner, main dans la main, dans vos démarches scolarisation, Arriver en Israël se tient à votre entière disposition.

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.