images

Ce soir, la terrible nouvelle arrive jusqu’à notre coeur. Eyal, Gilad et Naftali, des enfants âgés de 16 et 19 ans sont décédés après avoir été kidnappés, torturés et assassinés par le terrorisme palestinien.

Alors que Tsahal a remué ciel et terre pour retrouver nos enfants, leurs corps ont été découverts. Le terrorisme a commis ce soir un triple crime contre l’humanité. Ces jeunes ont été assassinés à cause de leur religion. Parce qu’ils étaient juifs, parce qu’ils étaient israéliens.

Ces meurtres nous rappellent de trop mauvais souvenirs. Une époque où l’humanité a quitté ce monde et a laissé la porte ouverte à la haine. Cette fois ci, l’humanité s’ est faite expulsée de son trône si protégé par la communauté internationale. Encore une fois, la haine s’y est installée. Ce soir la haine a frappé à la porte d’Israël. Israël, ce jeune pays qui nous a prouvé que les miracles existent. Ce jeune pays qui a fait la promesse de protéger tout son peuple, mais aussi tous les juifs du monde, nous a prouvé sa force et sa persévérance.

10390255_669034126509650_8070887987478686567_n

Cependant, sa force se trouve être son peuple et son immense solidarité. Oui, le peuple juif est fier. Oui, le peuple juif est fort et solidaire. C’est pour cela que ce soir, tous les juifs souffrent. Ce soir, tous les juifs expriment leurs condoléances aux familles. Ce soir, le monde doit exprimer ses condoléances aux juifs. Oui, ce monde qui prône la tolérance et l’entraide se doit d’être compatissant envers la plus grande famille du monde.

Le Talmud nous enseigne que « Quiconque sauve une vie, sauve l’humanité toute entière ». Nous pouvons donc dire « Quiconque brise une vie, brise l’humanité toute entière ». Aujourd’hui, l’humanité s’est brisée trois fois. Comme l’humanité l’a fait au profit de la haine, la tristesse fait place à la colère et à la rage. La colère de mon peuple réclame une vendetta d’une violence inouïe.

La sagesse juive nous enseigne que « Là où il n’y a pas d’homme, efforce toi d’en être un ». Aujourd’hui ce n’est malheureusement plus possible. L’extrême tolérance et la paix imposées par la communauté internationale donne naissance à des actes terribles qui sont de plus en plus réguliers. La paix n’est pas possible. La paix n’est qu’un mirage qui trouble la vision politique. Je le répète encore une fois: la paix est impossible.

Cet acte ne restera pas impuni. Dans la vie, tout se paye. Eyal, Gilad et Naftali. A jamais mon peuple maudira ce jour où l’on vous enterre. A jamais, mon peuple se souviendra de vos prénoms. A jamais mon peuple pleurera ses morts. Ce soir, mon peuple a été mis à l’épreuve. Mais il se relevera, plus fort que jamais. Aucun peuple n’est parvenu à nous détruire. Ce soir, comme depuis toujours, mon peuple est vivant.

עם ישראל חי!

Zacharie Benkemoun

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire