On ne présente plus Gilbert Montagné, excepté pour les israéliens qui auraient manqué les concerts précédents donnés en terre sainte depuis 2006. Connu pour sa voix exceptionnelle et ses tubes dans les communautés francophones du monde entier, Gilbert Montagné revient chanter en Israël le 14 août prochain, pays qu’il affectionne tout particulièrement. L’histoire qui le lie à notre pays n’est pas seulement culturelle, elle est comme une suite logique de son héritage familial. Gilbert Montagné s’est confié à Ashdodcafe.com, sur son enfance, le boycott anti-israélien et un concert magique en préparation à Tel-Aviv.

affiche montagne

Ashdodcafé : Vous chantez partout en France et à l’étranger, qu’est-ce qui vous pousse à revenir chanter en Israël ?

Gilbert Montagné : Je suis venu chanter en Israël pour la première fois en 2006. Ce n’était pas une période facile puisque c’était pendant le conflit israélo libanais. J’ai un rapport fort avec Israël de part mes racines juives. Ma Maman, Jeanne Kalfon est venue d’Algérie avec sa famille en 1925. Elle a connu la guerre et elle a toujours été habitée par la terreur quotidienne de la seconde guerre mondiale. Elle a du se cacher et vivre dans la clandestinité sous une autre identité que mon père, Robert Montagné lui procure. Je ressens cette appartenance à la culture juive mais je suis venu à la religion juive bien plus tard. Ce qui est important c’est que je puisse m’intérioriser, une sorte de chemin spirituel.

AC : Qu’auriez-vous à dire à ceux, artistes ou anonymes, qui soutiennent la campagne de boycott contre Israël ? 

G.M.: Je pense que c’est de l’énergie gâchée, cela n’a pas de sens. Pour contrer cette désinformation, le meilleur moyen est de venir sur place. Faire du Boycott à distance, c’est nul et dénué de sens. Je constate que l’antisémitisme n’est pas mort et ce qui se passe en ce moment en France et en Europe me heurte beaucoup.

AC : Vous êtes connu pour vos tubes et cette voix incroyable, mais aussi pour l’énergie communicative que vous avez sur scène, où la puisez-vous encore après 43 ans de carrière ?

G.M.: Mon énergie est naturelle comme l’eau qui sort du puits. J’ai envie de donner, de partager, de recevoir, d’écouter. Je suis en communion avec le public dont j’ai soif. Chaque concert que je donne est essentiel. Je ne m’interdis rien. Mais je ressens une grande émotion lorsque je chante car je pense à ma maman.

Je serai sur scène avec 7 musiciens. Nous reprendrons les multiples succès que tout le monde connait  et il y aura des surprises avec quelques inédits.

Je voudrais préciser que la société  de production LDH à tout prévu, même le transport du public au départ de différentes villes.

AC : Le 14 août prochain, vous vous produirez à Tel-Aviv, parmi vos tubes, quelle est la chanson que vous pourriez dédicacer à Israël ?

G.M. : Chaque note de chaque chanson sera dédicacée à Israël. Chaque communion avec le ciel est permise par la musique ! Un souhait : chanter devant le public israélien afin qu’il me connaisse davantage.

 

Gilbert Montagné en concert le Jeudi 14 aout à 20h Heichal Hatarbut Mann Auditorium 1 Huberman, Tel Aviv –

RESERVEZ     Entrée : 150-300 NIS et VIP 600 NIS Tél : 03 602 36 19 ou en ligne ICI 

Laisser un commentaire