Alors ça y’est, tu t’en vas ?
Tu vas mener un dur combat
Contre un ennemi qui te respectera pas
Ces terroristes de la bande Gaza.

Je vais devoir m’organiser
Gérer les gosses et le bébé
Me débattre toute seule et m’épuiser
Pour que tu puisses nous protéger.

Les jours passent et j’me débrouille
Ecole, repas, douche pour nos fripouilles
Tellement crevée que je bafouille
Et toi toujours si loin, t’es en patrouille.

Pas de nouvelles depuis des heures
Je commence vraiment à avoir peur
Collée à la radio, j’ai mal au cœur
J’peux plus entendre toutes ces horreurs

Trois heures du mat’, l’alarme sonne
On fonce aux abris, les p’tits ronchonnent
Les portes se ferment, il manque personne
Avec mon pyjama, j’ai l’air d’une conne.

Elles sont des milliers à être comme moi
A être seule, à vivre ça
Trop dur pour moi, ne me laisse pas
Tellement besoin de te prendre dans mes bras.

Courage à vous femmes sublimes,
Votre détresse est légitime
Pour rendre hommage, cette maxime
A vous très chères, Mamans Milouhim.

Ben A.

 

*Les réservistes, les milouim ou milouimnik, sont à la base une fierté du pays. L’un des ferments d’Israël et le témoin de son histoire tourmenté.

Laisser un commentaire