23 juillet 2014
Référence: 9782

galLundi, à 11h33, l’alarme à retenti comme de nombreuses fois cette semaine et le ciel est immédiatement devenu orageux. Une roquette a atterri dans un quartier résidentiel de la ville et a fini sa course dans la salle de séjour de Granot.

dommagesLes membres de la famille  se trouvaient tous dans la chambre sécurisée et c’est un miracle que le missile qui s’est abattu sur leur maison n’a pas explosé.  Qu’est ce que des dommages matériel par rapport à la vie humaine?

roquetteLe lundi matin, une roquette est tombée sur le domicile de Gal Granot responsable dans le service « développement social »  de la mairie pour la lutte contre la toxicomanie et la violence. Les deux dernières semaines, il a participé a aider le personnel en charge des situations d’urgence, ainsi que les employés de l’administration scolaire. Il pensait que ce serait une journée « normale » comme les jours précédents, jamais il n’a imaginé que quelques  minutes plus tard, la fusée tomberait dans sa la maison. Heureusement, l’incident a pris fin sans blessé.

Granot, est  instructeur principal dans le service «protection sociale», agissant depuis quatre ans au sein de la mairie pour la lutte contre la toxicomanie et la violence, et en collaboration avec « Ville sans violence» et le directeur de l’éducation. Dans le cadre de son activité actuelle, il est amené en tant que coordinateur à protéger les écoles.

« Ce jour là, j’étais en poste lorsque la sirène a retenti. Je me suis mis a l’embri dans un mamad et lorsque j’en suis sorti, le téléphone sonna pour m’annoncer que le missile venait de frapper ma maison. Heureusement, ma famille n’a pas été blessée car elle se trouvait dans la chambre de sécurité  » at-il dit.

Quelques minutes plus tard, les secours sont arrivés pour aider et vérifier que la famille se porte bien et que tout est rentré dans l’ordre.

Le centre de « protection social » fonctionne  tout au long de l’année dans différentes écoles d’Ashdod, et dans le système éducatif  formel et informel,  concentré sur des problèmes divers ou la prévention à toute sa place,  renforçant les valeurs éducatives des enfants. Les principaux sujets évoqués concernent la violence verbale et physique et comment s’en protéger, la sensibilisation face à des situations dangereuses, à la sécurité de navigation dans Internet et l’acceptation de l’autre. Au cours de l’année, le programme est dirigé par Dvorit Zahavi – responsable du programme  « Ville sans violence» et de David Gradovicz – responsable de la protection en la collaboration avec le directeur de l’administration scolaire et de la brigade pour les jeunes.

« l’Urgence », depuis le début de l’opération militaire  « Tsok Ethan » est qu’il y ait de grandes activités de loisirs pour les enfants « .

Eddie Benhamou
Porte parole de la Mairie.

Laisser un commentaire