cours de leadership gratuits pour les jeunes d'Ashdod !Article Précédent
Mission Rosetta : le module Philae s'est posé sur la comète 67PArticle Suivant

Institut français : rencontres en français sur la pensée contemporaine de langue française.

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Institut français : rencontres en français sur la pensée contemporaine de langue française.

L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont le plaisir de vous annoncer : RENCONTRE AVEC UN AUTEUR, SPECIAL ESSAIS

Quatre conférences exceptionnelles sur les essais récemment publiés par Hélène Waysbord, Shmuel Trigano, Carlo Strenger et Claude Klein 

Les 20 et 27 novembre, et les 9 et 16 décembre A l’Institut français de Tel Aviv – Rothschild 7

L’Institut français de Tel Aviv propose une série de rencontres en français pour découvrir et échanger sur la pensée contemporaine de langue française.

helene waysbordJeudi 20 novembre à 18h30  – Hélène Waysbord
« Parcours de vie, parcours de mémoire : une enfant cachée ».

Ecrivaine française, Présidente de l’Association de la « Maison d’Izieu, Mémorial des Enfants juifs exterminés », Hélène Waysbord mèle dans ses ouvrages biographie et fiction de soi. Dans « L’amour sans visage », elle retrace son parcours personnel lorsqu’un jour d’octobre 1942, à la sortie de l’école, on lui apprend que ses parents sont « partis en voyage ». Commence alors pour elle une nouvelle vie cachée dans un village de l’Ouest. Dans son livre, Hélène égrène les années, la vie à la campagne, l’éducation catholique, les hautes études de la pupille de la nation, les amours douloureuses, la dépression, l’amitié avec François Mitterrand, dont elle sera, à l’Elysée, conseillère pour les grands travaux… Mais elle dit aussi et surtout les arrestations de ses parents, et les convois vers Auschwitz. Dans son dernier livre, « Alex ou le porte-drapeau » (Christian Bourgois, mars 2014), Hélène suit le parcours d’Alexandre Halaunbrenner, porte-drapeau de la France en guerre, dont la moitié de la famille périra dans la Shoah.

smuel trigano photoJeudi 27 novembre à 19h30 – Shmuel Trigano 
« L’hébreu, une philosophie » (Hermann Philosophie, octobre 2014)

La pensée est indissociable de la langue dans laquelle elle se forge. Si la philosophie est inséparable du grec, de quel type est la pensée qui germe dans la langue hébraïque ? C’est ce dont il est  question dans le dernier livre de Shmuel Trigano, Professeur des Universités, Lauréat du prix de la Fondation du judaïsme français en 2011 et du prix des Impertinents du Figaro en 2013. Shmuel Trigano est également fondateur de la revue Pardès et de l’Université populaire du judaïsme. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages.

carlo strangerMardi 9 décembre à 19h30 – Carlo Strenger
« La peur de l’insignifiance nous rend fous » (Ed. Belfond, septembre 2013)

Jamais le champ de nos possibles n’a été si vaste, jamais nous n’avons eu accès à autant d’informations, jamais nous n’avons été aussi connectés. Et pourtant, jamais Carlo Strenger, psychanalyste réputé, n’a reçu de patients aussi déprimés, comme écrasés par leur propre insignifiance. Dans une société qui exhorte à toujours se dépasser à coups de Just do it ou de Yes you can, où chacun cherche frénétiquement à vivre son quart d’heure de célébrité, où la valeur personnelle se juge à l’aune de la richesse matérielle et du nombre de followers sur les réseaux sociaux, quelle place pour l’individu ? Carlo Strenger nous livre dans « La peur de l’insignifiance nous rend fous », un brûlot incisif sur la nécessité d’un retour à l’exigence intellectuelle et à la liberté de pensée : devenir un véritable citoyen du monde, engagé et bien décidé à résister !

Professeur de psychologie et de philosophie à l’Université de Tel-Aviv, Carlo Strenger est l’auteur de nombreux ouvrages et chroniqueur pour le journal Haaretz et le Neue Zurcher Zeitung.

claude kleinMardi 16 décembre à 19h30 – Claude Klein
« Peut-on cesser d’être juif ?  À propos de Shlomo Sand, de ses livres et de l’usage qui en est fait » (Grasset, mai 2014)

Dans cet essai, Claude Klein déconstruit les thèses de Shlomo Sand et explique les raisons de leur succès. Selon Sand, le peuple juif est une fiction et les Juifs dans le monde n’ont aucune légitimité sur la Terre d’Israël. Shlomo Sand déclare aujourd’hui cesser d’être juif.
Juriste, ancien doyen de la faculté de droit de l’Université Hébraïque de Jérusalem, Claude Klein est spécialiste du système politique israélien. Émigré en Israël en 1968, il a aussi enseigné dans des universités françaises et américaines. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés à la théorie du droit, au sionisme et à l’histoire d’Israël.

Informations pratiques :

 RENCONTRE AVEC UN AUTEUR 

lieu : Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7

Entrée payante :

50 NIS tarif plein
30 NIS pour les porteurs de la Carte Membre de l’Institut français d’Israël

Réservation et renseignements : 03-7968000 ou par email sur accueilifta@ambfr-il.org
Plus d’information sur notre site Internet

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël