Mairie de Jérusalem : pleins feux sur les entreprises !Article Précédent
insolite : Hong Kong - près de 2 millions de dollars sur la chaussée, la foule en folie !Article Suivant

Bilan 2014 : top 5 des plus gros clashes de la télévision

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Bilan 2014 : top 5 des plus gros clashes de la télévision

LE SCAN TÉLÉ  – Bourdin qui veut en venir aux mains avec Canteloup, Tapie face à Pulvar ou encore Patrick Sébastien qui tacle Nabilla : retour sur les plus gros clashes de l’année 2014 sur les plateaux télé.

bilan des claches 2014

Audrey Pulvar et Bernard Tapie

La journaliste et l’homme d’affaires ont eu une passe d’arme très musclée dans 18h Politique d’iTélé en octobre dernier. «Je n’ai pas envie de parler d’une affaire pénale en cours, vous pouvez me respecter?», martelait Bernard Tapie tandis qu’Audrey Pulvar tentait de changer de sujet afin de détendre l’atmosphère. Braqué, l’invité n’avait visiblement pas plus envie de parler football que politique: «Ça ne m’intéresse pas, je parle de foot avec des gens qui connaissent le foot. Pas avec vous… On va parler de quoi… Parlez avec le mec dans l’oreillette!».

Nicolas Canteloup et Jean-Jacques Bourdin

L’humour de Nicolas Canteloup ne plait pas à tout le monde. «Ce Canteloup commence à me fatiguer d’ailleurs et si ça continue comme ça je prendrai les décisions qu’il faut. J’irai l’attraper au collet et j’irai lui dire ce que je pense!», avait-il confié sur RMC en septembre dernier. Ambiance…

Patrick Sébastien et Nabilla

En disant de Nabilla Benattia que «ce genre de jeunes filles est une branche voisine de la prostitution», Patrick Sébastien a provoqué la colère de l’héroïne d’Allô Nabilla en juillet dernier. «Oui je m’habille sexy. Mais je ne vais pas en boîte faire des trucs comme lui. On le connaît… Quand je vais le voir en face, ça va barder. L’équipe de Laurence m’a défendu et il a insisté… Franchement il faut qu’il arrête avec son cabaret et ses chansons sur les sardines. Je ne peux pas le voir», avait rétorqué la jeune femme. Depuis, l’animateur de France 2 s’est excusé. Ou presque.

Mazazine Pingeot et Éric Zemmour

Invité des Grandes questions sur France 5 en novembre dernier, Éric Zemmour fut une nouvelle fois au centre de vives critiques. Mazarine Pingeot s’en prend au polémiste sur son opinion de la virilité, qui, selon elle, réside «à prendre les femmes sans les comprendre plutôt qu’à les comprendre sans les prendre» et en revient ainsi à faire «l’apologie du viol».

Il n’en fallait pas plus pour qu’Éric Zemmour cite Les Précieuses ridicules de Molière. Une comparaison qui n’a pas manqué de faire sortir de ses gonds la romancière: «Oui, car une femme ne doit pas travailler, ne doit pas penser, ne doit pas avorter non plus. C’est exactement ce que vous écrivez dans votre livre».

Aymeric Caron et Natacha Polony

Les deux anciens camarades d’On n’est pas couché se sont retrouvés pour la première fois mi-décembre… pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. L’échange long de vingt minutes ne fut que désaccords, coupures de paroles et piques.

http://tvmag.lefigaro.fr/

 

 

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël