Hormis les milliards de SMS, le réveillon du nouvel an  à travers le monde, est l’occasion pour restaurants et hôtels de réaliser une soirée profitable et rentable.

Malgré la crise surtout en Europe, cette soirée du nouvel an profite aux restaurants mais aussi aux discothèques et aux casinos qui font le plein à des tarifs souvent très élevés par rapport à une soirée classique, engendrant des profits confortables.

Bien qu’il s’agisse d’une fête chrétienne, de plus en plus d’israéliens se préparent à fêter cet événement. Tel Aviv rassemble les plus grandes fêtes du Nouvel An et clubs, bars et discothèques fourmillent de soirées : The Hangar 17, The Block Club, The the Shablul Jazz Club, Herbert Samuel  Restaurant, Florentina Bar, Maoz Bar, Anna Lou Lou bar….( http://igoogledisrael.com/2014/12/the-very-best-ways-to-enjoy-new-years-eve-sylvester-2014-2015-in-israel/).

Les hôtels ne sont pas en reste avec notamment le Brown boutique hôtel . Les étudiants de l’Université de Tel Aviv organisent également leur réveillon sur le campus. Mais il n’y a pas que Tel Aviv et des villes comme Ashdod (Iate Club Brasiliero), Petah Tikva (a l’Oscar Wilde), Raanana (La Piazza), Netanya (Bacharis Natania) ou Haifa (au Syncopa) se préparent à la fête comme à Eilat. Enfin Jérusalem n’échappe pas au mouvement et une soirée réveillon est signalée notamment au Video bar. Nul doute que le business du réveillon 2015 en Israël sera un bon cru.

Lionel Bobot

Laisser un commentaire